Nous utilisons des cookies afin de mieux comprendre les attentes de nos visiteurs et ainsi améliorer notre site, nos produits, nos services et nos actions marketing.

Si vous ne modifiez pas les réglages relatifs aux cookies, nous considérerons que vous acceptez tous les cookies du site Yamaha. Vous pouvez modifier vos réglages relatifs aux cookies à tout moment. Pour en savoir plus sur les cookies que nous utilisons, consultez la page « Comment Yamaha utilise les cookies ? » du site Yamaha.

 

GP Catalunya-Montmeló (7/18)/Courses : Johann Zarco (M1) remet les pendules à l’heure

 
 

On attendait Jonas Folger (Yamaha YZR-M1-Monter Yamaha Tech3) après deux jours aux commandes de la délégation Yamaha et ce fût Johann Zarco (Yamaha YZR-M1-Monter Yamaha Tech3). Parti de la 14e position sur la grille, le tricolore s’est joué d’une bonne dizaine de ses concurrents pour remonter à la 5e place devant son coéquipier allemand.

GP Catalunya-Montmeló (7/18)/Courses : Johann Zarco (M1) remet les pendules à l'heure GP Catalunya-Montmeló (7/18)/Courses : Johann Zarco (M1) remet les pendules à l'heure GP Catalunya-Montmeló (7/18)/Courses : Johann Zarco (M1) remet les pendules à l'heure GP Catalunya-Montmeló (7/18)/Courses : Johann Zarco (M1) remet les pendules à l'heure GP Catalunya-Montmeló (7/18)/Courses : Johann Zarco (M1) remet les pendules à l'heure GP Catalunya-Montmeló (7/18)/Courses : Johann Zarco (M1) remet les pendules à l'heure GP Catalunya-Montmeló (7/18)/Courses : Johann Zarco (M1) remet les pendules à l'heure GP Catalunya-Montmeló (7/18)/Courses : Johann Zarco (M1) remet les pendules à l'heure GP Catalunya-Montmeló (7/18)/Courses : Johann Zarco (M1) remet les pendules à l'heure GP Catalunya-Montmeló (7/18)/Courses : Johann Zarco (M1) remet les pendules à l'heure GP Catalunya-Montmeló (7/18)/Courses : Johann Zarco (M1) remet les pendules à l'heure GP Catalunya-Montmeló (7/18)/Courses : Johann Zarco (M1) remet les pendules à l'heure GP Catalunya-Montmeló (7/18)/Courses : Johann Zarco (M1) remet les pendules à l'heure GP Catalunya-Montmeló (7/18)/Courses : Johann Zarco (M1) remet les pendules à l'heure GP Catalunya-Montmeló (7/18)/Courses : Johann Zarco (M1) remet les pendules à l'heure GP Catalunya-Montmeló (7/18)/Courses : Johann Zarco (M1) remet les pendules à l'heure GP Catalunya-Montmeló (7/18)/Courses : Johann Zarco (M1) remet les pendules à l'heure GP Catalunya-Montmeló (7/18)/Courses : Johann Zarco (M1) remet les pendules à l'heure GP Catalunya-Montmeló (7/18)/Courses : Johann Zarco (M1) remet les pendules à l'heure GP Catalunya-Montmeló (7/18)/Courses : Johann Zarco (M1) remet les pendules à l'heure GP Catalunya-Montmeló (7/18)/Courses : Johann Zarco (M1) remet les pendules à l'heure GP Catalunya-Montmeló (7/18)/Courses : Johann Zarco (M1) remet les pendules à l'heure GP Catalunya-Montmeló (7/18)/Courses : Johann Zarco (M1) remet les pendules à l'heure GP Catalunya-Montmeló (7/18)/Courses : Johann Zarco (M1) remet les pendules à l'heure GP Catalunya-Montmeló (7/18)/Courses : Johann Zarco (M1) remet les pendules à l'heure GP Catalunya-Montmeló (7/18)/Courses : Johann Zarco (M1) remet les pendules à l'heure GP Catalunya-Montmeló (7/18)/Courses : Johann Zarco (M1) remet les pendules à l'heure GP Catalunya-Montmeló (7/18)/Courses : Johann Zarco (M1) remet les pendules à l'heure GP Catalunya-Montmeló (7/18)/Courses : Johann Zarco (M1) remet les pendules à l'heure GP Catalunya-Montmeló (7/18)/Courses : Johann Zarco (M1) remet les pendules à l'heure GP Catalunya-Montmeló (7/18)/Courses : Johann Zarco (M1) remet les pendules à l'heure GP Catalunya-Montmeló (7/18)/Courses : Johann Zarco (M1) remet les pendules à l'heure GP Catalunya-Montmeló (7/18)/Courses : Johann Zarco (M1) remet les pendules à l'heure GP Catalunya-Montmeló (7/18)/Courses : Johann Zarco (M1) remet les pendules à l'heure GP Catalunya-Montmeló (7/18)/Courses : Johann Zarco (M1) remet les pendules à l'heure GP Catalunya-Montmeló (7/18)/Courses : Johann Zarco (M1) remet les pendules à l'heure GP Catalunya-Montmeló (7/18)/Courses : Johann Zarco (M1) remet les pendules à l'heure

MotoGP

Après s’être adjugé son GP national au Mugello il y a une semaine, Andrea Dovizioso a récidivé au #CatalanGP en remportant sa 4e victoire en catégorie reine. 2e sur la grille, Jorge Lorenzo a pourtant réalisé un départ canon pour boucler le premier tour en tête devant Dani Pedrosa et Marc Márquez. Tout comme au Mugello, le Majorquin s’est montré incisif avant de rétrograder au classement face à ses adversaires.

Au 5e passage, Il devait s’incliner face à Márquez puis Pedrosa. Son coéquipier Dovizioso en profitait lui aussi pour prendre l’avantage, suivi par Jonas Folger (Yamaha YZR-M1-Monter Yamaha Tech3), lequel s’était même permis d’inscrire le meilleur tour. Chaussé du pneu arrière dur, tout comme Lorenzo, Danilo Petrucci (Octo Pramac Racing), qui est entré au contact de Márquez au départ, complétait le groupe des leaders à la mi-course.

6e, Álvaro Bautista (Pull&Bear Aspar Team) se plaçait pour sa part devant Johann Zarco (Yamaha YZR-M1-Monter Yamaha Tech3) et Lorenzo. Le Français s’est offert une remontée exemplaire depuis la 14e position sur la grille.

À 9 tours du drapeau à damier, Dovizioso s’emparait du commandement et parvenait à se détacher pour filer vers son 2e succès de l’année. Après un week-end difficile, Márquez se voyait finalement crédité de la deuxième place devant Pedrosa. Derrière, Lorenzo profitait d’un pneu arrière en meilleur état pour imprimer son rythme et terminer au pied du podium. Repoussé 5e, Petrucci partait à la faute à 2 tours de la fin. Jonas Folger (Yamaha YZR-M1-Monter Yamaha Tech3) héritait alors de la 5e position, mais l’Allemand devait s’incliner derrière Johann Zarco (Yamaha YZR-M1-Monter Yamaha Tech3) pour une poignée de centièmes de seconde.

Après une erreur au premier virage, Bautista achevait cette épreuve catalane au 7e rang. En demi-teinte, Valentino Rossi (Yamaha YZR-M1-Movistar Yamaha Factory Racing Yamalube) finissait 8e devant Héctor Barberá (Reale Avintia Racing) et Maverick Viñales (Yamaha YZR-M1-Movistar Yamaha Factory Racing Yamalube), dont le pneu arrière a souffert dans les dernières boucles.

Confiant au départ, Loris Baz (Reale Avintia Racing) réussissait à s’adjuger les points de la 12e place derrière Cal Crutchlow (LCR). Battu par Andrea Iannone au terme d’une lutte au coude-à-coude, Sylvain Guintoli franchissait quant à lui l’arrivée en 17e position.

Fort de cette victoire, Dovizioso quitte la Catalogne avec sept points de retard sur Maverick Viñales (Yamaha YZR-M1-Movistar Yamaha Factory Racing Yamalube), qui conserve malgré tout son statut de leader au général. Valentino Rossi (Yamaha YZR-M1-Movistar Yamaha Factory Racing Yamalube) occupe la 5e position à 28 unités de son coéquipier et précède Johann Zarco (Yamaha YZR-M1-Monter Yamaha Tech3) 6e à 8 points et Jonas Folger (Yamaha YZR-M1-Monter Yamaha Tech3) 8e à 60 unités du leader.

Classement sur 25 tours

  1. 4 Andrea DOVIZIOSO ITA Ducati Team Ducati en 44’41.518
  2. 93 Marc MARQUEZ SPA Repsol Honda Team Honda à 3.544
  3. 26 Dani PEDROSA SPA Repsol Honda Team Honda 6.774
  4. 99 Jorge LORENZO SPA Ducati Team Ducati 9.608
  5. 5 Johann ZARCO FRA Monster Yamaha Tech 3 Yamaha 13.838
  6. 94 Jonas FOLGER GER Monster Yamaha Tech 3 Yamaha 13.921
  7. 19 Alvaro BAUTISTA SPA Pull&Bear Aspar Team Ducati 16.763
  8. 46 Valentino ROSSI ITA Movistar Yamaha MotoGP Yamaha 20.821
  9. 8 Hector BARBERA SPA Reale Avintia Racing Ducati 23.952
  10. 25 Maverick VIÑALES SPA Movistar Yamaha MotoGP Yamaha 24.189
  11. 35 Cal CRUTCHLOW GBR LCR Honda Honda 28.329
  12. 76 Loris BAZ FRA Reale Avintia Racing Ducati 33.281
  13. 45 Scott REDDING GBR OCTO Pramac Racing Ducati 35.200
  14. 17 Karel ABRAHAM CZE Pull&Bear Aspar Team Ducati 39.436
  15. 53 Tito RABAT SPA EG 0,0 Marc VDS Honda 40.872
  16. 29 Andrea IANNONE ITA Team SUZUKI ECSTAR Suzuki 43.221
  17. 50 Sylvain GUINTOLI FRA Team SUZUKI ECSTAR Suzuki 44.655
  18. 44 Pol ESPARGARO SPA Red Bull KTM Factory Racing KTM 48.993
  19. 22 Sam LOWES GBR Aprilia Racing Team Gresini Aprilia 55.492

Non classés
-  9 Danilo PETRUCCI ITA OCTO Pramac Racing Ducati 155.6 2 Tours
-  43 Jack MILLER AUS EG 0,0 Marc VDS Honda 155.7 12 Tours
-  41 Aleix ESPARGARO SPA Aprilia Racing Team Gresini Aprilia 155.5 18 Tours

Meilleur tour : Jonas FOLGER en 1’45.969 à 158.1 km/h au 3e tour

Provisoire

  1. Maverick VIÑALES Yamaha SPA 111 pts
  2. Andrea DOVIZIOSO Ducati ITA 104
  3. Marc MARQUEZ Honda SPA 88
  4. Dani PEDROSA Honda SPA 84
  5. Valentino ROSSI Yamaha ITA 83
  6. Johann ZARCO Yamaha FRA 75
  7. Jorge LORENZO Ducati SPA 59
  8. Jonas FOLGER Yamaha GER 51
  9. Cal CRUTCHLOW Honda GBR 45
  10. Danilo PETRUCCI Ducati ITA 42
  11. Alvaro BAUTISTA Ducati SPA 34
  12. Scott REDDING Ducati GBR 33
  13. Jack MILLER Honda AUS 30
  14. Loris BAZ Ducati FRA 23
  15. Andrea IANNONE Suzuki ITA 21
  16. Hector BARBERA Ducati SPA 21
  17. Tito RABAT Honda SPA 19
  18. Aleix ESPARGARO Aprilia SPA 17
  19. Karel ABRAHAM Ducati CZE 11
  20. Michele PIRRO Ducati ITA 7
  21. Alex RINS Suzuki SPA 7
  22. Pol ESPARGARO KTM SPA 6
  23. Bradley SMITH KTM GBR 6
  24. Sam LOWES Aprilia GBR 2
  25. Sylvain GUINTOLI Suzuki FRA 1
  1. MOVISTAR YAMAHA MOTOGP 194 pts
  2. REPSOL HONDA TEAM 172
  3. DUCATI TEAM 163
  4. MONSTER YAMAHA TECH 126
  5. OCTO PRAMAC RACING 75
  6. EG 0,0 MARC VDS 49
  7. LCR HONDA 45
  8. PULL&BEAR ASPAR TEAM 45
  9. REALE AVINTIA RACING 44
  10. TEAM SUZUKI ECSTAR 29
  11. APRILIA RACING TEAM GRESINI 19
  12. RED BULL KTM FACTORY RACING 12
  1. YAMAHA 139 pts
  2. HONDA 125
  3. DUCATI 122
  4. SUZUKI 28
  5. APRILIA 19
  6. KTM 8

Moto3

Joan Mir (Leopard Racing), qui s’élançait de la 4e place sur la grille, a triomphé de main de maître du côté de Barcelone. Patient tout au long de la course, le pilote espagnol, qui rejoindra la catégorie Moto2 à compter de 2018, a porté son attaque dans l’ultime chicane pour se frayer un chemin vers une nouvelle victoire.

Aussitôt le départ donné, Juanfran Guevara (RBA BOE Racing Team) virait en tête, ou du moins temporairement puisque Romano Fenati (Marinelli Rivacold Snipers) le délogeait sans tarder. Mir venait également se mêler à la lutte parmi les leaders, accompagné d’Arón Canet (Estrella Galicia 0,0), Fabio Di Giannantonio (Del Conca Gresini Racing Moto3) et son coéquipier Jorge Martín, qui a manqué son départ depuis la pole position.

Enea Bastianini (Estrella Galicia 0,0) restait quant à lui en embuscade au 5e rang, tandis que Gabriel Rodrigo (RBA BOE Racing Team), tout juste revenu de blessure, menait le groupe des poursuivants devant Marcos Ramírez (Platinum Bay Real Estate). Le représentant du team RBA BOE Racing allait ensuite partir à la faute.

Peu avant la mi-course, Ramírez et Tatsuki Suzuki (SIC58 Squadra Corse), parvenaient à faire la jonction sur Di Giannantonio pour former un groupe de 8 pilotes en lice pour la victoire. Andrea Migno (Sky Racing Team VR46), récent vainqueur au Mugello, pointait en 9e position à plus de deux secondes. Grâce au jeu des aspirations, aucun des leaders ne réussissait à creuser l’écart. Fenati a pourtant tenté de mettre les bouchées doubles à 5 tours de drapeau à damier, mais ses rivaux ne sont pas laissés faire.

À l’entame de la dernier boucle, Mir occupait la 3e position derrière Martín et Fenati ; concurrents dont il se défaisait pour s’envoler vers un nouveau succès. Fenati héritait de la 2e place devant Martín. Plus expérimenté, Bastianini terminait au pied du podium après avoir gagné son duel face à son coéquipier Canet ; lequel complétait le Top 5, tout comme en Italie. Ramírez et Di Giannantonio ne pouvaient faire mieux que 6e et 7e. Ces derniers devançaient Migno, Nicolò Bulega (Sky Racing Team VR46) et Suzuki.

Jules Danilo (Marinelli Rivacold Snipers) se faisait piéger dans le dernier tour alors qu’il se battait à la porte des points. Le Français enregistrait ainsi son deuxième résultat blanc consécutif.

Au classement provisoire, Mir compte désormais 45 points d’avance sur Fenati qui repasse devant Canet après une course en demi-teinte au Mugello.

Classement sur 22 tours

  1. 36 Joan MIR SPA Leopard Racing Honda en 42’11.846
  2. 5 Romano FENATI ITA Marinelli Rivacold Snipers Honda à 0.191
  3. 88 Jorge MARTIN SPA Del Conca Gresini Moto3 Honda 0.279
  4. 33 Enea BASTIANINI ITA Estrella Galicia 0,0 Honda 0.462
  5. 44 Aron CANET SPA Estrella Galicia 0,0 Honda 0.674
  6. 42 Marcos RAMIREZ SPA Platinum Bay Real Estate KTM 0.740
  7. 21 Fabio DI GIANNANTONIO ITA Del Conca Gresini Moto3 Honda 1.143
  8. 16 Andrea MIGNO ITA SKY Racing Team VR46 KTM 1.389
  9. 8 Nicolo BULEGA ITA SKY Racing Team VR46 KTM 1.662
  10. 24 Tatsuki SUZUKI JPN SIC58 Squadra Corse Honda 1.863
  11. 23 Niccolò ANTONELLI ITA Red Bull KTM Ajo KTM 2.088
  12. 17 John MCPHEE GBR British Talent Team Honda 5.671
  13. 65 Philipp OETTL GER Südmetall Schedl GP Racing KTM 8.631
  14. 12 Marco BEZZECCHI ITA CIP Mahindra 16.603
  15. 64 Bo BENDSNEYDER NED Red Bull KTM Ajo KTM 17.089
  16. 71 Ayumu SASAKI JPN SIC Racing Team Honda 17.128
  17. 58 Juanfran GUEVARA SPA RBA BOE Racing Team KTM 21.614
  18. 7 Adam NORRODIN MAL SIC Racing Team Honda 22.362
  19. 48 Lorenzo DALLA PORTA ITA Aspar Mahindra Moto3 Mahindra 22.718
  20. 96 Manuel PAGLIANI ITA CIP Mahindra 22.754
  21. 41 Nakarin ATIRATPHUVAPAT THA Honda Team Asia Honda 22.888
  22. 84 Jakub KORNFEIL CZE Peugeot MC Saxoprint Peugeot 23.376
  23. 27 Kaito TOBA JPN Honda Team Asia Honda 24.243
  24. 14 Tony ARBOLINO ITA SIC58 Squadra Corse Honda 33.334
  25. 11 Livio LOI BEL Leopard Racing Honda 33.396
  26. 6 Maria HERRERA SPA AGR Team KTM 41.707
  27. 4 Patrik PULKKINEN FIN Peugeot MC Saxoprint Peugeot 1’10.768
  28. 81 Aleix VIU SPA 42 Motorsport KTM 1’33.544

Non classés
-  40 Darryn BINDER RSA Platinum Bay Real Estate KTM 1 Tour
-  95 Jules DANILO FRA Marinelli Rivacold Snipers Honda 1 Tour
-  19 Gabriel RODRIGO ARG RBA BOE Racing Team KTM 16 Tours
-  63 Vicente PEREZ SPA Reale Avintia Academy KTM 18 Tours

Meilleur tour : Jorge MARTIN en 1’53.861 à 147.1 km/h au 4e tour

Provisoire

  1. Joan MIR Honda SPA 133 pts
  2. Romano FENATI Honda ITA 88
  3. Aron CANET Honda SPA 85
  4. Fabio DI GIANNANTONIO Honda ITA 80
  5. Andrea MIGNO KTM ITA 76
  6. Jorge MARTIN Honda SPA 76
  7. John MCPHEE Honda GBR 67
  8. Marcos RAMIREZ KTM SPA 53
  9. Juanfran GUEVARA KTM SPA 50
  10. Enea BASTIANINI Honda ITA 49
  11. Nicolo BULEGA KTM ITA 35
  12. Darryn BINDER KTM RSA 26
  13. Philipp OETTL KTM GER 25
  14. Bo BENDSNEYDER KTM NED 17
  15. Niccolò ANTONELLI KTM ITA 16
  16. Jules DANILO Honda FRA 16
  17. Livio LOI Honda BEL 15
  18. Tatsuki SUZUKI Honda JPN 15
  19. Ayumu SASAKI Honda JPN 14
  20. Gabriel RODRIGO KTM ARG 8
  21. Adam NORRODIN Honda MAL 6
  22. Kaito TOBA Honda JPN 6
  23. Danny KENT KTM GBR 6
  24. Jakub KORNFEIL Peugeot CZE 5
  25. Nakarin ATIRATPHUVAPAT Honda THA 3
  26. Marco BEZZECCHI Mahindra ITA 3
  27. Lorenzo DALLA PORTA Mahindra ITA 2
  28. Tony ARBOLINO Honda ITA 2
  29. Albert ARENAS Mahindra SPA 2
  30. Maria HERRERA KTM SPA 1
  1. Honda 170 pts
  2. KTM 95
  3. MAHINDRA 6
  4. PEUGEOT 5

Moto2

Álex Márquez (EG 0,0 Marc VDS) s’est montré intouchable sur le circuit de Montmeló. Qualifié en pole position, le Champion du Monde Moto3 2014 n’a pas tardé à creuser l’écart pour s’offrir un nouveau succès.

Jamais inquiété, Márquez laissait alors ses rivaux se battre pour les places d’honneur. Son coéquipier Franco Morbidelli (EG 0,0 Marc VDS) ne fut pas en mesure de conserver sa position, doublé par le vainqueur du Grand Prix d’Italie Mattia Pasini (Italtrans Racing Team). Morbidelli dut ensuite s’incliner face à Tom Lüthi (carXpert Interwetten), puis face à Miguel Oliveira (Red Bull Ajo). En difficulté, le leader du classement provisoire perdait quelques instants plus tard son duel face à son compatriote Lorenzo Baldassarri (Forward Racing Team).

À 9 tours du drapeau à damier, Jorge Navarro (Federal Oil Gresini Moto2) figurait au rang de premier rookie derrière Morbidelli ; lequel produisait alors l’effort pour se tenir hors de portée du pilote ibérique. Fabio Quartararo (Pons HP 40), qui s’élançait de la 5e ligne, héritait de la 8e place après avoir haussé le ton dans le dernier passage. Le Niçois devançait Xavi Vierge (Tech3 Racing), Hafizh Syahrin (Petronas Raceline Malaysia) et Takaaki Nakagami (Idemitsu Team Asia) tandis que Marcel Schrötter (Dynavolt Intact GP) partait à la faute, à l’image de son coéquipier Sandro Cortese (Dynavolt Intact GP) quelques boucles plus tôt.

Ce succès permettait à Márquez de revenir à 20 points de Morbidelli dans la course au titre, tandis que Lüthi, deuxième du classement, n’en comptait plus que 7.

Classement sur 23 tours

  1. 73 Alex MARQUEZ SPA EG 0,0 Marc VDS Kalex en 42’40.502
  2. 54 Mattia PASINI ITA Italtrans Racing Team Kalex à 3.525
  3. 12 Thomas LUTHI SWI CarXpert Interwetten Kalex 4.452
  4. 44 Miguel OLIVEIRA POR Red Bull KTM Ajo KTM 5.322
  5. 7 Lorenzo BALDASSARRI ITA Forward Racing Team Kalex 9.930
  6. 21 Franco MORBIDELLI ITA EG 0,0 Marc VDS Kalex 14.172
  7. 9 Jorge NAVARRO SPA Federal Oil Gresini Moto2 Kalex 16.192
  8. 40 Fabio QUARTARARO FRA Pons HP40 Kalex 18.217
  9. 97 Xavi VIERGE SPA Tech 3 Racing Tech 3 19.096
  10. 55 Hafizh SYAHRIN MAL Petronas Raceline Malaysia Kalex 19.179
  11. 30 Takaaki NAKAGAMI JPN IDEMITSU Honda Team Asia Kalex 19.361
  12. 24 Simone CORSI ITA Speed Up Racing Speed Up 19.957
  13. 32 Isaac VIÑALES SPA BE-A-VIP SAG Team Kalex 20.984
  14. 42 Francesco BAGNAIA ITA SKY Racing Team VR46 Kalex 22.220
  15. 5 Andrea LOCATELLI ITA Italtrans Racing Team Kalex 23.501
  16. 68 Yonny HERNANDEZ COL AGR Team Kalex 23.565
  17. 77 Dominique AEGERTER SWI Kiefer Racing Suter 24.423
  18. 41 Brad BINDER RSA Red Bull KTM Ajo KTM 24.776
  19. 49 Axel PONS SPA RW Racing GP Kalex 25.257
  20. 87 Remy GARDNER AUS Tech 3 Racing Tech 3 29.261
  21. 19 Xavier SIMEON BEL Tasca Racing Scuderia Moto2 Kalex 30.062
  22. 37 Augusto FERNANDEZ SPA Speed Up Racing Speed Up 38.420
  23. 57 Edgar PONS SPA Pons HP40 Kalex 47.235
  24. 2 Jesko RAFFIN SWI Garage Plus Interwetten Kalex 47.390
  25. 27 Iker LECUONA SPA Garage Plus Interwetten Kalex 54.588
  26. 89 Khairul Idham PAWI MAL IDEMITSU Honda Team Asia Kalex 55.085
  27. 45 Tetsuta NAGASHIMA JPN Teluru SAG Team Kalex 57.049
  28. 22 Federico FULIGNI ITA Forward Junior Team Kalex 1’07.344

Non classés
-  23 Marcel SCHROTTER GER Dynavolt Intact GP Suter 2 Tours
-  62 Stefano MANZI ITA SKY Racing Team VR46 Kalex 8 Tours
-  11 Sandro CORTESE GER Dynavolt Intact GP Suter 12 Tours
-  6 Tarran MACKENZIE GBR Kiefer Racing Suter 20 Tours

Meilleur tour : Alex MARQUEZ en 1’49.712 à 152.7 km/h au 2e tour

Provisoire

  1. Franco MORBIDELLI Kalex ITA 123 pts
  2. Thomas LUTHI Kalex SWI 116
  3. Alex MARQUEZ Kalex SPA 103
  4. Miguel OLIVEIRA KTM POR 83
  5. Mattia PASINI Kalex ITA 69
  6. Francesco BAGNAIA Kalex ITA 55
  7. Takaaki NAKAGAMI Kalex JPN 46
  8. Dominique AEGERTER Suter SWI 46
  9. Luca MARINI Kalex ITA 41
  10. Xavi VIERGE Tech 3 SPA 39
  11. Simone CORSI Speed Up ITA 39
  12. Lorenzo BALDASSARRI Kalex ITA 37
  13. Marcel SCHROTTER Suter GER 32
  14. Hafizh SYAHRIN Kalex MAL 29
  15. Jorge NAVARRO Kalex SPA 22
  16. Fabio QUARTARARO Kalex FRA 21
  17. Yonny HERNANDEZ Kalex COL 13
  18. Brad BINDER KTM RSA 13
  19. Axel PONS Kalex SPA 13
  20. Sandro CORTESE Suter GER 10
  21. Ricard CARDUS KTM SPA 7
  22. Isaac VIÑALES Kalex SPA 6
  23. Jesko RAFFIN Kalex SWI 5
  24. Xavier SIMEON Kalex BEL 5
  25. Danny KENT Suter GBR 3
  26. Remy GARDNER Tech 3 AUS 2
  27. Andrea LOCATELLI Kalex ITA 1
  28. Tetsuta NAGASHIMA Kalex JPN 1
  1. KALEX 175 pts
  2. KTM 86
  3. SUTER 53
  4. TECH3 41
  5. SPEED UP 39

Prochaine épreuve, le 25 juin pour le GP des Pays-Bas à Assen (8/18).

Sur info MotoGP.com

 

Tous les articles MotoGP 2017

Haut de la page
yamaha-community.fr : contribuez, partagez, réagissez ! Rejoignez-nous sur Facebook L'utilisation du biocarburant SP95-E10

À lire sur Yamaha Community...

 

youtube.com/YamahaMotorFrVidéos