Nous utilisons des cookies afin de mieux comprendre les attentes de nos visiteurs et ainsi améliorer notre site, nos produits, nos services et nos actions marketing.

Si vous ne modifiez pas les réglages relatifs aux cookies, nous considérerons que vous acceptez tous les cookies du site Yamaha. Vous pouvez modifier vos réglages relatifs aux cookies à tout moment. Pour en savoir plus sur les cookies que nous utilisons, consultez la page « Comment Yamaha utilise les cookies ? » du site Yamaha.

 

GP Pays-Bas-Assen (8/18)/Courses : Valentino Rossi (M1) retrouve la victoire

 
 

Un peu plus d’un an après son dernier succès, Valentino Rossi (Yamaha YZR-M1-Movistar Yamaha Factory Racing Yamalube) s’est imposé devant Danilo Petrucci et Marc Márquez pour une 115e victoire en GP dont 89 en catégorie reine.

GP Pays-Bas-Assen (8/18)/Courses : Valentino Rossi (M1) retrouve la victoire GP Pays-Bas-Assen (8/18)/Courses : Valentino Rossi (M1) retrouve la victoire GP Pays-Bas-Assen (8/18)/Courses : Valentino Rossi (M1) retrouve la victoire GP Pays-Bas-Assen (8/18)/Courses : Valentino Rossi (M1) retrouve la victoire GP Pays-Bas-Assen (8/18)/Courses : Valentino Rossi (M1) retrouve la victoire GP Pays-Bas-Assen (8/18)/Courses : Valentino Rossi (M1) retrouve la victoire GP Pays-Bas-Assen (8/18)/Courses : Valentino Rossi (M1) retrouve la victoire GP Pays-Bas-Assen (8/18)/Courses : Valentino Rossi (M1) retrouve la victoire GP Pays-Bas-Assen (8/18)/Courses : Valentino Rossi (M1) retrouve la victoire GP Pays-Bas-Assen (8/18)/Courses : Valentino Rossi (M1) retrouve la victoire GP Pays-Bas-Assen (8/18)/Courses : Valentino Rossi (M1) retrouve la victoire GP Pays-Bas-Assen (8/18)/Courses : Valentino Rossi (M1) retrouve la victoire GP Pays-Bas-Assen (8/18)/Courses : Valentino Rossi (M1) retrouve la victoire GP Pays-Bas-Assen (8/18)/Courses : Valentino Rossi (M1) retrouve la victoire GP Pays-Bas-Assen (8/18)/Courses : Valentino Rossi (M1) retrouve la victoire GP Pays-Bas-Assen (8/18)/Courses : Valentino Rossi (M1) retrouve la victoire GP Pays-Bas-Assen (8/18)/Courses : Valentino Rossi (M1) retrouve la victoire GP Pays-Bas-Assen (8/18)/Courses : Valentino Rossi (M1) retrouve la victoire GP Pays-Bas-Assen (8/18)/Courses : Valentino Rossi (M1) retrouve la victoire GP Pays-Bas-Assen (8/18)/Courses : Valentino Rossi (M1) retrouve la victoire GP Pays-Bas-Assen (8/18)/Courses : Valentino Rossi (M1) retrouve la victoire GP Pays-Bas-Assen (8/18)/Courses : Valentino Rossi (M1) retrouve la victoire GP Pays-Bas-Assen (8/18)/Courses : Valentino Rossi (M1) retrouve la victoire GP Pays-Bas-Assen (8/18)/Courses : Valentino Rossi (M1) retrouve la victoire GP Pays-Bas-Assen (8/18)/Courses : Valentino Rossi (M1) retrouve la victoire GP Pays-Bas-Assen (8/18)/Courses : Valentino Rossi (M1) retrouve la victoire GP Pays-Bas-Assen (8/18)/Courses : Valentino Rossi (M1) retrouve la victoire GP Pays-Bas-Assen (8/18)/Courses : Valentino Rossi (M1) retrouve la victoire GP Pays-Bas-Assen (8/18)/Courses : Valentino Rossi (M1) retrouve la victoire

MotoGP

Valentino Rossi (Yamaha YZR-M1-Movistar Yamaha Factory Racing Yamalube) a triomphé avec l’art et la manière à Assen. Le nonuple Champion du Monde a su braver ses adversaires et la pluie pour être récompensé de son 115e succès en Grand Prix.

Qualifié en pole position pour la première fois de sa carrière, Johann Zarco (Yamaha YZR-M1-Monter Yamaha Tech3) réalisait le départ parfait en menant dès le premier virage devant Marc Márquez et Valentino Rossi (Yamaha YZR-M1-Movistar Yamaha Factory Racing Yamalube). Le Français mettait rapidement les bouchées doubles et pointait déjà avec un peu plus d’une demi-seconde sur son rival espagnol au premier passage. Danilo Petrucci (Octo Pramac Racing), qui s’élançait lui aussi de la 1e ligne, devançait son coéquipier Scott Redding (Octo Pramac Racing), lequel complétait le Top 5. Vainqueur des deux dernières épreuves, Andrea Dovizioso figurait quant à lui au 7e rang.

Au 3e tour, Márquez réussissait à faire la jonction sur Johann Zarco (Yamaha YZR-M1-Monter Yamaha Tech3) accompagné de Valentino Rossi (Yamaha YZR-M1-Movistar Yamaha Factory Racing Yamalube) et de Petrucci. Ce dernier comptait alors plus d’une seconde sur le peloton des poursuivants mené un moment par Álvaro Bautista (Pull&Bear Aspar Team) avant d’être battu par Redding puis de se faire piéger. Le Britannique se retrouvait rapidement sous la menace de Maverick Viñales (Yamaha YZR-M1-Movistar Yamaha Factory Racing Yamalube), mais le Catalan chutera malheureusement quelques instants plus tard dans la chicane sous les yeux de Dovizioso.

Chaussé de pneus softs à l’avant comme à l’arrière, Johann Zarco (Yamaha YZR-M1-Monter Yamaha Tech3) arrivait à contenir les assauts de ses adversaires équipés de gommes plus dures. Mais peu avant la mi-course, Valentino Rossi (Yamaha YZR-M1-Movistar Yamaha Factory Racing Yamalube) décidait de hausser le ton en passant Marquez et le pilote tricolore sur un dépassement pour le moins osé. Le représentant du team Monster Yamaha Tech3 n’avait pas d’autre choix que de s’incliner. Petrucci en profitait également pour s’emparer de la 3e position pour se mettre à la poursuite des deux leaders et parvenait à prendre l’ascendant sur Márquez alors que Johann Zarco (Yamaha YZR-M1-Monter Yamaha Tech3) restait en observateur à la 4e place. Cette passe d’armes aux avant-postes permettait à Dovizioso de rapprocher.

À neuf tours du drapeau à damier, la pluie venait pimenter les hostilités. Les pilotes avaient alors la possibilité de faire un détour par leur box pour procéder à un changement de machine ; ce que Johann Zarco (Yamaha YZR-M1-Monter Yamaha Tech3) s’empressait de faire un peu trop rapidement puisqu’il se voyait pénalisé d’un ride-through pour avoir dépassé la limite de vitesse dans la voie des stands.

Sur des œufs, Valentino Rossi (Yamaha YZR-M1-Movistar Yamaha Factory Racing Yamalube) se maintenait en tête devant Petrucci. Pendant que les deux Italiens creusaient l’écart, Cal Crutchlow (LCR) fondait comme neige au soleil sur Dovizioso et Márquez. Au terme d’une lutte à couteaux tirés dans le dernier tour, Márquez s’en sortait avec les honneurs en se hissant sur la 3e marche du podium. Crutchlow et Dovizioso complétaient alors le Top 5.

Vainqueur de l’édition 2016 aux Pays-Bas, Jack Miller (EG 0,0 Marc VDS) finissait 6e devant Karel Abraham (Pull&Bear Aspar Team) et Loris Baz (Reale Avintia Racing). Johann Zarco (Yamaha YZR-M1-Monter Yamaha Tech3) inscrivait pour sa part les points de la 14e position derrière Dani Pedrosa et Tito Rabat (EG 0,0 Marc VDS). En 7e ligne sur la grille, Jorge Lorenzo a également tenté de changer de machine, mais devait finalement se contenter de la 15e place.

Fort de cette victoire, Dovizioso quittait les Pays-Bas en tête du classement provisoire avec 4 points d’avance sur Maverick Viñales (Yamaha YZR-M1-Movistar Yamaha Factory Racing Yamalube) et 7 sur Valentino Rossi (Yamaha YZR-M1-Movistar Yamaha Factory Racing Yamalube).

Valentino Rossi – Vainqueur en 41’41.149 – Chpt 3e 108 pts

« Je suis très heureux à plus d’un titre : d’abord parce que c’est une victoire importante importante pour le Championnat, mais surtout parce que la sensation procurée par le fait de revenir au sommet après un an est fantastique. Sincèrement, je cours pour ce que je ressens durant les cinq ou six derniers tours. C’est toujours génial, en particulier après une année sans succès. Ce fut une course excellente et la lutte l’était tout autant face à Petrucci et les autres. Je suis également ravi d’un point technique, car nous avons beaucoup travaillé sur la moto et changé le châssis. Je sens que je suis désormais en mesure de piloter la moto à ma manière. Tout est ouvert et cette année nous avons découvert que tout peut changer d’un circuit à l’autre. Nous devons maintenant attendre la semaine prochaine pour essayer d’être aussi compétitifs au Sachsenring. »

Johann Zarco – 14e à 1’35.655 – Chpt 6e 77 pts

« C’est le métier qui rentre. Tout n’a pas été parfait aujourd’hui, mais le bilan du week-end est largement positif. Même celui de cette journée. J’ai pris un très bon départ et j’ai fait plus d’une dizaine de tours en tête. C’était vraiment une sensation agréable après avoir réalisé la pole samedi. Il y avait deux virages où j’étais un peu moins bien que les autres, mais globalement je me sentais bien et capable de rester dans le groupe de tête jusqu’à la fin. Et puis il a commencé à tomber quelques gouttes… Cela m’a perturbé, j’avais peur de chuter, je n’avais plus le même feeling. J’ai donc fait le pari de rentrer pour changer de moto. C’était trop tôt et l’équipe ne m’attendait pas. Du coup, le limiteur n’était pas enclenché et je suis ressorti trop vite. Ce qui m’a valu d’avoir à repasser par les stands. C’était la première fois que je me retrouvais à gérer ce genre de conditions, et je me rends compte que j’ai encore des choses à apprendre. Je l’ai dit, le bilan de cette journée demeure largement positif. J’étais compétitif et s’il n’avait pas plu j’aurais pu monter sur le podium. »

Classement sur 26 tours

  1. 46 Valentino ROSSI ITA Movistar Yamaha MotoGP Yamaha en 41’41.149
  2. 9 Danilo PETRUCCI ITA OCTO Pramac Racing Ducati à 0.063
  3. 93 Marc MARQUEZ SPA Repsol Honda Team Honda 5.201
  4. 35 Cal CRUTCHLOW GBR LCR Honda Honda 5.243
  5. 4 Andrea DOVIZIOSO ITA Ducati Team Ducati 5.327
  6. 43 Jack MILLER AUS EG 0,0 Marc VDS Honda 23.390
  7. 17 Karel ABRAHAM CZE Pull&Bear Aspar Team Ducati 36.982
  8. 76 Loris BAZ FRA Reale Avintia Racing Ducati 37.058
  9. 29 Andrea IANNONE ITA Team SUZUKI ECSTAR Suzuki 37.166
  10. 41 Aleix ESPARGARO SPA Aprilia Racing Team Gresini Aprilia 1’01.929
  11. 44 Pol ESPARGARO SPA Red Bull KTM Factory Racing KTM 1’09.384
  12. 53 Tito RABAT SPA EG 0,0 Marc VDS Honda 1’10.121
  13. 26 Dani PEDROSA SPA Repsol Honda Team Honda 1’10.344
  14. 5 Johann ZARCO FRA Monster Yamaha Tech 3 Yamaha 1’35.655
  15. 99 Jorge LORENZO SPA Ducati Team Ducati 1 Tour
  16. 8 Hector BARBERA SPA Reale Avintia Racing Ducati 1 Tour
  17. 42 Alex RINS SPA Team SUZUKI ECSTAR Suzuki 1 Tour

Non classés
-  45 Scott REDDING GBR OCTO Pramac Racing Ducati 2 Tours
-  19 Alvaro BAUTISTA SPA Pull&Bear Aspar Team Ducati 9 Tours
-  38 Bradley SMITH GBR Red Bull KTM Factory Racing KTM 13 Tours
-  25 Maverick VIÑALES SPA Movistar Yamaha MotoGP Yamaha 15 Tours
-  94 Jonas FOLGER GER Monster Yamaha Tech 3 Yamaha 17 Tours
-  22 Sam LOWES GBR Aprilia Racing Team Gresini Aprilia 18 Tours

Meilleur tour : Scott REDDING en 1’34.617 à 172.8 km/h au 6e tour

Provisoire

  1. Andrea DOVIZIOSO Ducati ITA 115 pts
  2. Maverick VIÑALES Yamaha SPA 111
  3. Valentino ROSSI Yamaha ITA 108
  4. Marc MARQUEZ Honda SPA 104
  5. Dani PEDROSA Honda SPA 87
  6. Johann ZARCO Yamaha FRA 77
  7. Danilo PETRUCCI Ducati ITA 62
  8. Jorge LORENZO Ducati SPA 60
  9. Cal CRUTCHLOW Honda GBR 58
  10. Jonas FOLGER Yamaha GER 51
  11. Jack MILLER Honda AUS 40
  12. Alvaro BAUTISTA Ducati SPA 34
  13. Scott REDDING Ducati GBR 33
  14. Loris BAZ Ducati FRA 31
  15. Andrea IANNONE Suzuki ITA 28
  16. Aleix ESPARGARO Aprilia SPA 23
  17. Tito RABAT Honda SPA 23
  18. Hector BARBERA Ducati SPA 21
  19. Karel ABRAHAM Ducati CZE 20
  20. Pol ESPARGARO KTM SPA 11
  21. Alex RINS Suzuki SPA 7
  22. Michele PIRRO Ducati ITA 7
  23. Bradley SMITH KTM GBR 6
  24. Sam LOWES Aprilia GBR 2
  25. Sylvain GUINTOLI Suzuki FRA 1
  1. MOVISTAR YAMAHA MOTOGP 219 pts
  2. REPSOL HONDA TEAM 191
  3. DUCATI TEAM 175
  4. MONSTER YAMAHA TECH 128
  5. OCTO PRAMAC RACING 95
  6. EG 0,0 MARC VDS 63
  7. LCR HONDA 58
  8. PULL&BEAR ASPAR TEAM 54
  9. REALE AVINTIA RACING 52
  10. TEAM SUZUKI ECSTAR 36
  11. APRILIA RACING TEAM GRESINI 25
  12. RED BULL KTM FACTORY RACING 17
  1. YAMAHA 164 pts
  2. DUCATI 142
  3. HONDA 141
  4. SUZUKI 35
  5. APRILIA 25
  6. KTM 13

Moto3

Arón Canet (Estrella Galicia 0,0) a triomphé pour la 2e fois de la saison du côté d’Assen. L’Espagnol, récemment confirmé dans la même équipe pour 2018, a longtemps attendu avant de porter une attaque décisive dans le dernier virage pour filer tout droit vers un nouveau succès.

Sur une piste encore légèrement humide par endroits, Nakarin Atiratphuvapat (Team Asia), 4e sur la grille, virait en tête au premier freinage, mais Jorge Martín (Del Conca Gresini Racing Moto3) réussissait rapidement à lui voler la vedette. Bo Bendsneyder (Red Bull Ajo), Joan Mir (Leopard Racing) et Tatsuki Suzuki (SIC58 Squadra Corse) venaient s’immiscer aux avant-postes, suivi de près par Adam Norrodin (SIC Racing Team) et Romano Fenati (Marinelli Rivacold Snipers) ; lequel figurait déjà au 6e rang au 2e passage alors qu’il s’élançait de la 5e ligne.

Son coéquipier Jules Danilo (Marinelli Rivacold Snipers) menait pour sa part le peloton des poursuivants en bagarre pour la 7e position face à Fabio Di Giannantonio (Del Conca Gresini Racing Moto3). Sous pression, l’Italien partait néanmoins à la faute, tout comme son compatriote Enea Bastianini (Estrella Galicia 0,0) qui devra plus tard se résoudre à l’abandon. Après 5 tours, Fenati profitait d’une erreur de Martín pour s’emparer du commandement devant Bendsneyder, Mir, Suzuki et Norrodin. Martín se voyait quant à lui repoussé à la 6e place, ou du moins temporairement, puisqu’il parvenait aussitôt à retrouver le sommet de la hiérarchie.

Peu avant la mi-course, l’Espagnol orchestrait les affrontements, mais n’arrivait pas à se distancer ses rivaux. Cette lutte permettait à Arón Canet (Estrella Galicia 0,0) de faire la jonction sur Norrodin pour former un groupe de 11 pilotes en lice pour la victoire, complété par John McPhee (British Talent Team) derrière Marcos Ramírez (Platinum Bay Real Estate). À cinq tours de l’arrivée, Martín rétrogradait au 11e rang sur un dépassement un peu trop optimiste. Mir dirigeait alors les hostilités devant McPhee, Danilo et Fenati. Le Majorquin conservait sa première place à l’entame de la dernière boucle, mais Fenati le doublait avant la chicane. Canet franchissait finalement la ligne en tête avec quelques millièmes d’avance sur l’Italien et McPhee.

Martín échouait quant à lui au pied du podium tandis que Danilo s’offrait le meilleur résultat de sa carrière en Moto3 en terminant 5e. À la sortie du dernier virage, Bendsneyder chutait suite à un contact avec Gabriel Rodrigo (RBA BOE Racing Team). L’Espagnol héritait de la 7e position, intercalé entre Ramírez et Suzuki. Mir ne faisait pour sa part pas mieux que 9e alors que Norrodin se faisait piéger, laissant la dixième place à Nicolò Bulega (Sky Racing Team VR46).

Au classement provisoire, Mir compte désormais 30 points d’avance sur Canet qui repasse devant Fenati.

Classement sur 22 tours

  1. 44 Aron CANET SPA Estrella Galicia 0,0 Honda en 38’20.364
  2. 5 Romano FENATI ITA Marinelli Rivacold Snipers Honda à 0.035
  3. 17 John MCPHEE GBR British Talent Team Honda 0.117
  4. 88 Jorge MARTIN SPA Del Conca Gresini Moto3 Honda 0.310
  5. 95 Jules DANILO FRA Marinelli Rivacold Snipers Honda 0.532
  6. 42 Marcos RAMIREZ SPA Platinum Bay Real Estate KTM 0.594
  7. 19 Gabriel RODRIGO ARG RBA BOE Racing Team KTM 0.651
  8. 24 Tatsuki SUZUKI JPN SIC58 Squadra Corse Honda 0.679
  9. 36 Joan MIR SPA Leopard Racing Honda 0.980
  10. 8 Nicolo BULEGA ITA SKY Racing Team VR46 KTM 6.972
  11. 65 Philipp OETTL GER Südmetall Schedl GP Racing KTM 8.196
  12. 58 Juanfran GUEVARA SPA RBA BOE Racing Team KTM 9.200
  13. 40 Darryn BINDER RSA Platinum Bay Real Estate KTM 10.746
  14. 16 Andrea MIGNO ITA SKY Racing Team VR46 KTM 10.890
  15. 71 Ayumu SASAKI JPN SIC Racing Team Honda 10.920
  16. 12 Marco BEZZECCHI ITA CIP Mahindra 16.249
  17. 84 Jakub KORNFEIL CZE Peugeot MC Saxoprint Peugeot 16.344
  18. 41 Nakarin ATIRATPHUVAPAT THA Honda Team Asia Honda 16.479
  19. 27 Kaito TOBA JPN Honda Team Asia Honda 33.845
  20. 6 Maria HERRERA SPA AGR Team KTM 34.172
  21. 11 Livio LOI BEL Leopard Racing Honda 34.338
  22. 4 Patrik PULKKINEN FIN Peugeot MC Saxoprint Peugeot 48.171

Non classés
-  7 Adam NORRODIN MAL SIC Racing Team Honda 1 Tour
-  64 Bo BENDSNEYDER NED Red Bull KTM Ajo KTM 1 Tour
-  31 Raul FERNANDEZ SPA Mahindra Gaviota Aspar Mahindra 2 Tours
-  33 Enea BASTIANINI ITA Estrella Galicia 0,0 Honda 8 Tours
-  48 Lorenzo DALLA PORTA ITA Mahindra Gaviota Aspar Mahindra 8 Tours
-  14 Tony ARBOLINO ITA SIC58 Squadra Corse Honda 15 Tours
-  96 Manuel PAGLIANI ITA CIP Mahindra 16 Tours
-  21 Fabio DI GIANNANTONIO ITA Del Conca Gresini Moto3 Honda 19 Tours
-  28 Ryan VAN DE LAGEMAAT NED Lamotec Lagemaat Racing KTM 20 Tours

Meilleur tour : Aron CANET en 1’42.902 à 158.9 km/h au 11e tour

Provisoire

  1. Joan MIR Honda SPA 140 pts
  2. Aron CANET Honda SPA 110
  3. Romano FENATI Honda ITA 108
  4. Jorge MARTIN Honda SPA 89
  5. John MCPHEE Honda GBR 83
  6. Fabio DI GIANNANTONIO Honda ITA 80
  7. Andrea MIGNO KTM ITA 78
  8. Marcos RAMIREZ KTM SPA 63
  9. Juanfran GUEVARA KTM SPA 54
  10. Enea BASTIANINI Honda ITA 49
  11. Nicolo BULEGA KTM ITA 41
  12. Philipp OETTL KTM GER 30
  13. Darryn BINDER KTM RSA 29
  14. Jules DANILO Honda FRA 27
  15. Tatsuki SUZUKI Honda JPN 23
  16. Gabriel RODRIGO KTM ARG 17
  17. Bo BENDSNEYDER KTM NED 17
  18. Niccolò ANTONELLI KTM ITA 16
  19. Livio LOI Honda BEL 15
  20. Ayumu SASAKI Honda JPN 15
  21. Adam NORRODIN Honda MAL 6
  22. Kaito TOBA Honda JPN 6
  23. Danny KENT KTM GBR 6
  24. Jakub KORNFEIL Peugeot CZE 5
  25. Nakarin ATIRATPHUVAPAT Honda THA 3
  26. Marco BEZZECCHI Mahindra ITA 3
  27. Lorenzo DALLA PORTA Mahindra ITA 2
  28. Tony ARBOLINO Honda ITA 2
  29. Albert ARENAS Mahindra SPA 2
  30. Maria HERRERA KTM SPA 1
  1. Honda 195 pts
  2. KTM 105
  3. MAHINDRA 6
  4. PEUGEOT 5

Moto2

Franco Morbidelli (EG 0,0 Marc VDS), qui fera ses premières armes en catégorie reine la saison prochaine, s’est adjugé une nouvelle victoire au TT Assen, la 5e de l’année.

Tom Lüthi (CarXpert Interwetten) avait pourtant bondit depuis la première ligne pour signer le holeshot, mais le Suisse devait s’incliner au premier passage derrière Morbidelli, Miguel Oliveira (Red Bull Ajo) et Takaaki Nakagami (Idemitsu Team Asia), vainqueur ici même l’an passé. Álex Márquez (EG 0,0 Marc VDS), Mattia Pasini (Italtrans Racing Team) et Xavier Siméon (Tasca Racing Scuderia Moto2) formaient le groupe en lice pour la victoire.

Après une remontée exemplaire, Pasini prenait le commandement suivi par Nakagami et Morbidelli. Repoussé au 4e rang, Oliveira se retrouvait sous la menace de Márquez et de Lüthi tandis que Siméon perdait quelque peu du terrain. Nakagami produisait à son tour l’effort en tentant de creuser l’écart sur Pasini, en vain. L’Italien enchaînait les chronos rapides pour rester au contact du pilote japonais non loin devant Morbidelli et Lüthi. Malgré une brève apparition de la pluie à 10 tours l’arrivée, Nakagami maintenait un rythme que seul Morbidelli semblait être en mesure de suivre. Mais la passe d’armes entre les deux leaders permettait à Lüthi de refaire la jonction.

Plus expérimenté, Lüthi réussissait à se mettre légèrement hors de portée de ses adversaires à l’entame de la dernière boucle, mais Morbidelli ne s’avouait pas vaincu puisqu’il reprenait le contrôle pour se frayer un chemin vers son 5e succès de l’année. Nakagami montait sur la 3e marche du podium suite à la sanction infligée à Pasini pour avoir coupé au travers de la chicane. Il terminait donc 4e devant Oliveira et Márquez. Siméon a quant à lui remporté son duel sur Hafizh Syahrin (Petronas Raceline Malaysia) pour la 7e place.

Dans le clan français, Fabio Quartararo (Pons HP 40) était 9e, premier rookie de la hiérarchie devant Francesco Bagnaia (Sky Racing Team VR46). Fort de cette victoire, Morbidelli pointait toujours en tête du classement provisoire avec 12 longueurs d’avance sur Lüthi et 35 sur son coéquipier.

Classement sur 24 tours

  1. 21 Franco MORBIDELLI ITA EG 0,0 Marc VDS Kalex en 39’39.120
  2. 12 Thomas LUTHI SWI CarXpert Interwetten Kalex à 0.158
  3. 30 Takaaki NAKAGAMI JPN IDEMITSU Honda Team Asia Kalex 0.630
  4. 54 Mattia PASINI ITA Italtrans Racing Team Kalex 0.394
  5. 44 Miguel OLIVEIRA POR Red Bull KTM Ajo KTM 0.657
  6. 73 Alex MARQUEZ SPA EG 0,0 Marc VDS Kalex 2.774
  7. 19 Xavier SIMEON BEL Tasca Racing Scuderia Moto2 Kalex 6.967
  8. 55 Hafizh SYAHRIN MAL Petronas Raceline Malaysia Kalex 7.027
  9. 40 Fabio QUARTARARO FRA Pons HP40 Kalex 11.089
  10. 42 Francesco BAGNAIA ITA SKY Racing Team VR46 Kalex 11.623
  11. 23 Marcel SCHROTTER GER Dynavolt Intact GP Suter 14.196
  12. 77 Dominique AEGERTER SWI Kiefer Racing Suter 14.521
  13. 41 Brad BINDER RSA Red Bull KTM Ajo KTM 18.210
  14. 68 Yonny HERNANDEZ COL AGR Team Kalex 18.926
  15. 9 Jorge NAVARRO SPA Federal Oil Gresini Moto2 Kalex 21.767
  16. 87 Remy GARDNER AUS Tech 3 Racing Tech 3 22.008
  17. 2 Jesko RAFFIN SWI Garage Plus Interwetten Kalex 22.179
  18. 5 Andrea LOCATELLI ITA Italtrans Racing Team Kalex 32.097
  19. 37 Augusto FERNANDEZ SPA Speed Up Racing Speed Up 32.231
  20. 62 Stefano MANZI ITA SKY Racing Team VR46 Kalex 40.349
  21. 45 Tetsuta NAGASHIMA JPN Teluru SAG Team Kalex 44.830
  22. 49 Axel PONS SPA RW Racing GP Kalex 48.509
  23. 27 Iker LECUONA SPA Garage Plus Interwetten Kalex 57.518
  24. 57 Edgar PONS SPA Pons HP40 Kalex 1’06.824
  25. 6 Tarran MACKENZIE GBR Kiefer Racing Suter 1’24.146
  26. 89 Khairul Idham PAWI MAL IDEMITSU Honda Team Asia Kalex 3 Tours

Non classés
-  32 Isaac VIÑALES SPA BE-A-VIP SAG Team Kalex 13 Tours
-  11 Sandro CORTESE GER Dynavolt Intact GP Suter 19 Tours
-  10 Luca MARINI ITA Forward Racing Team Kalex 23 Tours
-  24 Simone CORSI ITA Speed Up Racing Speed Up 23 Tours

Meilleur tour : Franco MORBIDELLI en 1’38.223 à 166.4 km/h au 17e tour

Provisoire

  1. Franco MORBIDELLI Kalex ITA 148 pts
  2. Thomas LUTHI Kalex SWI 136
  3. Alex MARQUEZ Kalex SPA 113
  4. Miguel OLIVEIRA KTM POR 94
  5. Mattia PASINI Kalex ITA 82
  6. Takaaki NAKAGAMI Kalex JPN 62
  7. Francesco BAGNAIA Kalex ITA 61
  8. Dominique AEGERTER Suter SWI 50
  9. Luca MARINI Kalex ITA 41
  10. Xavi VIERGE Tech 3 SPA 39
  11. Simone CORSI Speed Up ITA 39
  12. Lorenzo BALDASSARRI Kalex ITA 37
  13. Marcel SCHROTTER Suter GER 37
  14. Hafizh SYAHRIN Kalex MAL 37
  15. Fabio QUARTARARO Kalex FRA 28
  16. Jorge NAVARRO Kalex SPA 23
  17. Brad BINDER KTM RSA 16
  18. Yonny HERNANDEZ Kalex COL 15
  19. Xavier SIMEON Kalex BEL 14
  20. Axel PONS Kalex SPA 13
  21. Sandro CORTESE Suter GER 10
  22. Ricard CARDUS KTM SPA 7
  23. Isaac VIÑALES Kalex SPA 6
  24. Jesko RAFFIN Kalex SWI 5
  25. Danny KENT Suter GBR 3
  26. Remy GARDNER Tech 3 AUS 2
  27. Andrea LOCATELLI Kalex ITA 1
  28. Tetsuta NAGASHIMA Kalex JPN 1
  1. KALEX 200 pts
  2. KTM 97
  3. SUTER 58
  4. TECH3 41
  5. SPEED UP 39

Prochaine épreuve, le 2 juillet pour le GP d’Allemagne au Sachsenring (9/18).

Sur info MotoGP.com

 

Tous les articles MotoGP 2017

Haut de la page
yamaha-community.fr : contribuez, partagez, réagissez !

À lire sur Yamaha Community...

 

youtube.com/YamahaMotorFrVidéos