Nous utilisons des cookies afin de mieux comprendre les attentes de nos visiteurs et ainsi améliorer notre site, nos produits, nos services et nos actions marketing.

Si vous ne modifiez pas les réglages relatifs aux cookies, nous considérerons que vous acceptez tous les cookies du site Yamaha. Vous pouvez modifier vos réglages relatifs aux cookies à tout moment. Pour en savoir plus sur les cookies que nous utilisons, consultez la page « Comment Yamaha utilise les cookies ? » du site Yamaha.

 

GP Autriche-Spielberg (11/18)/Courses : Johann Zarco (M1) 5e et premier pilote Yamaha

 
 

Rookie en MotoGP, Johann Zarco (Yamaha YZR-M1-Monter Yamaha Tech3) a signé dimanche la meilleure performance d’un pilote Yamaha grâce à une nouvelle 5e place devant Maverick Viñales (Yamaha YZR-M1-Movistar Yamaha Factory Racing Yamalube) et Valentino Rossi (Yamaha YZR-M1-Movistar Yamaha Factory Racing Yamalube)…

GP Autriche-Spielberg (11/18)/Courses : Johann Zarco (M1) 5e et premier pilote Yamaha GP Autriche-Spielberg (11/18)/Courses : Johann Zarco (M1) 5e et premier pilote Yamaha GP Autriche-Spielberg (11/18)/Courses : Johann Zarco (M1) 5e et premier pilote Yamaha GP Autriche-Spielberg (11/18)/Courses : Johann Zarco (M1) 5e et premier pilote Yamaha GP Autriche-Spielberg (11/18)/Courses : Johann Zarco (M1) 5e et premier pilote Yamaha GP Autriche-Spielberg (11/18)/Courses : Johann Zarco (M1) 5e et premier pilote Yamaha GP Autriche-Spielberg (11/18)/Courses : Johann Zarco (M1) 5e et premier pilote Yamaha GP Autriche-Spielberg (11/18)/Courses : Johann Zarco (M1) 5e et premier pilote Yamaha GP Autriche-Spielberg (11/18)/Courses : Johann Zarco (M1) 5e et premier pilote Yamaha GP Autriche-Spielberg (11/18)/Courses : Johann Zarco (M1) 5e et premier pilote Yamaha GP Autriche-Spielberg (11/18)/Courses : Johann Zarco (M1) 5e et premier pilote Yamaha GP Autriche-Spielberg (11/18)/Courses : Johann Zarco (M1) 5e et premier pilote Yamaha GP Autriche-Spielberg (11/18)/Courses : Johann Zarco (M1) 5e et premier pilote Yamaha GP Autriche-Spielberg (11/18)/Courses : Johann Zarco (M1) 5e et premier pilote Yamaha GP Autriche-Spielberg (11/18)/Courses : Johann Zarco (M1) 5e et premier pilote Yamaha GP Autriche-Spielberg (11/18)/Courses : Johann Zarco (M1) 5e et premier pilote Yamaha GP Autriche-Spielberg (11/18)/Courses : Johann Zarco (M1) 5e et premier pilote Yamaha GP Autriche-Spielberg (11/18)/Courses : Johann Zarco (M1) 5e et premier pilote Yamaha GP Autriche-Spielberg (11/18)/Courses : Johann Zarco (M1) 5e et premier pilote Yamaha GP Autriche-Spielberg (11/18)/Courses : Johann Zarco (M1) 5e et premier pilote Yamaha GP Autriche-Spielberg (11/18)/Courses : Johann Zarco (M1) 5e et premier pilote Yamaha GP Autriche-Spielberg (11/18)/Courses : Johann Zarco (M1) 5e et premier pilote Yamaha GP Autriche-Spielberg (11/18)/Courses : Johann Zarco (M1) 5e et premier pilote Yamaha GP Autriche-Spielberg (11/18)/Courses : Johann Zarco (M1) 5e et premier pilote Yamaha GP Autriche-Spielberg (11/18)/Courses : Johann Zarco (M1) 5e et premier pilote Yamaha GP Autriche-Spielberg (11/18)/Courses : Johann Zarco (M1) 5e et premier pilote Yamaha GP Autriche-Spielberg (11/18)/Courses : Johann Zarco (M1) 5e et premier pilote Yamaha GP Autriche-Spielberg (11/18)/Courses : Johann Zarco (M1) 5e et premier pilote Yamaha GP Autriche-Spielberg (11/18)/Courses : Johann Zarco (M1) 5e et premier pilote Yamaha GP Autriche-Spielberg (11/18)/Courses : Johann Zarco (M1) 5e et premier pilote Yamaha GP Autriche-Spielberg (11/18)/Courses : Johann Zarco (M1) 5e et premier pilote Yamaha GP Autriche-Spielberg (11/18)/Courses : Johann Zarco (M1) 5e et premier pilote Yamaha GP Autriche-Spielberg (11/18)/Courses : Johann Zarco (M1) 5e et premier pilote Yamaha

MotoGP

Qualifié en 2e ligne sur la grille de départ, Johann Zarco (Yamaha YZR-M1-Monter Yamaha Tech3) a bouclé les 3 premiers tours au 7e rang avant de prendre l’ascendant sur Dani Pedrosa et Maverick Viñales (Yamaha YZR-M1-Movistar Yamaha Factory Racing Yamalube) pour s’emparer de la 5e place.

Dans le sillage de Valentino Rossi (Yamaha YZR-M1-Movistar Yamaha Factory Racing Yamalube), le Français réussissait à s’en défaire au 13e passage avant de s’incliner derrière Pedrosa. Après quoi Johann Zarco (Yamaha YZR-M1-Monter Yamaha Tech3) s’est concentré pour à la fois maintenir un avance confortable sur les deux pilotes du team Movistar Yamaha MotoGP, mais aussi pour combler l’écart sur Jorge Lorenzo.

Johann Zarco (Yamaha YZR-M1-Monter Yamaha Tech3) devait finalement se contenter de la 5e place, son sixième Top 5 de la saison, à sept secondes du vainqueur Andrea Dovizioso. Le pilote tricolore affiche désormais 99 points au compteur en 6e position du classement général.

Johann Zarco – 5e à 7.262 – Chpt : 6e 99 pts

« Je suis content de mon week-end. Je termine sur un bon résultat et je pense encore avoir beaucoup appris, car j’ai su adapter mon pilotage au fur et à mesure de l’usure des pneus. Je me rends compte aujourd’hui que je peux faire de belles choses quand je me sens bien sur la moto. J’ai pris un bon départ, mais j’ai perdu le contact avec les leaders durant les premiers tours, le temps que mon pneu tendre atteigne sa bonne température. Il faisait plus chaud aujourd’hui qu’aux essais, mais je n’ai pas voulu opter pour le médium, car il ne m’avait pas procuré de bonnes sensations. Après six tours, je me suis senti plus à l’aise et j’ai commencé à revenir sur le groupe de tête. Les pneus se comportaient bien et c’est comme ça que j’ai doublé Pedrosa et Rossi. Les écarts se sont ensuite stabilisés, je perdais un peu à l’accélération et il m’était difficile d’attaquer au freinage. Dans les cinq derniers tours, mon pneu arrière a perdu de son grip et je me suis alors concentré à maintenir mon avance sur Viñales tout en essayant de grignoter mon retard sur Lorenzo. J’ai pris un peu des risques, mais pas trop, car je ne voulais pas commettre d’erreurs. Nous étions proches les uns des autres. Il n’y avait pas moyen de souffler. Au final, cette cinquième place est un beau résultat. Je finis devant les deux officiels Yamaha, ce qui est la meilleure chose que je puisse faire pour mériter à l’avenir une moto d’usine ».

C’est donc au terme d’une lutte à couper le souffle, qu’Andrea Dovizioso a su résister à Marc Márquez pour s’imposer de main de maître au Red Bull Ring, le 5e succès de sa carrière.

Jorge Lorenzo a pourtant réalisé un départ canon depuis la 3e place sur la grille pour boucler le premier tour en tête devant Márquez, lequel était relégué à plus d’une seconde. Troisième, Dovizioso se maintenait hors de portée de Valentino Rossi (Yamaha YZR-M1-Movistar Yamaha Factory Racing Yamalube). L’Italien pointait alors au quatrième rang devant son coéquipier Maverick Viñales (Yamaha YZR-M1-Movistar Yamaha Factory Racing Yamalube). Dani Pedrosa restait en observateur à quelques encablures des officiels Yamaha.

L’Espagnol devait s’incliner au troisième passage derrière Johann Zarco (Yamaha YZR-M1-Monter Yamaha Tech3) qui a également profité d’une erreur de Maverick Viñales (Yamaha YZR-M1-Movistar Yamaha Factory Racing Yamalube) pour figurer au rang de deuxième représentant de l’usine japonaise au classement.

Bien qu’incisif, Lorenzo ne parvenait pas à maintenir son écart sur le Champion du Monde. Dovizioso complétait le Top 3 tandis que Johann Zarco (Yamaha YZR-M1-Monter Yamaha Tech3) faisait la jonction sur Valentino Rossi (Yamaha YZR-M1-Movistar Yamaha Factory Racing Yamalube) pour former un groupe de cinq pilotes en lice pour la victoire après 7 tours.

Sur un freinage un peu trop optimiste, Dovizioso prenait l’avantage sur Márquez, mais le Catalan répliquait quelques moments plus tard avant de fondre sur Lorenzo. Après s’être installé aux commandes, Márquez imprimait un rythme que seul Dovizioso semblait en mesure de suivre ; Lorenzo se retrouvant sous la menace de Pedrosa. Johann Zarco (Yamaha YZR-M1-Monter Yamaha Tech3) complétait le Top 5 après s’être défait de Valentino Rossi (Yamaha YZR-M1-Movistar Yamaha Factory Racing Yamalube). L’Italien a d’ailleurs commis une erreur au premier virage au sein de laquelle Maverick Viñales (Yamaha YZR-M1-Movistar Yamaha Factory Racing Yamalube) s’est vite engouffré.

Pedrosa a dû attendre l’entame du 17e tour pour tenir Lorenzo en échec. En tête, la passe d’armes entre Dovizioso et Márquez permettait à Pedrosa de revenir dans leur sillage avant de reperdre du terrain. En tête du dernier tour, Dovizioso contenait tant bien que mal les assauts de Márquez. Tentant le tout pour le tout, le pilote ibérique portait une attaque dans le dernier virage, mais il sortait trop large. Le Transalpin filait vers sa troisième victoire de la saison tandis que Márquez inscrivait 20 points précieux au classement général. Sur la troisième marche du podium, Pedrosa devançait Lorenzo, lequel a su résister à Johann Zarco (Yamaha YZR-M1-Monter Yamaha Tech3) qui s’offrait un nouveau Top, premier pilote Yamaha. Maverick Viñales (Yamaha YZR-M1-Movistar Yamaha Factory Racing Yamalube) et Valentino Rossi (Yamaha YZR-M1-Movistar Yamaha Factory Racing Yamalube) ne pouvaient faire mieux que 6e et 7e, respectivement.

Les pilotes du team Movistar Yamaha MotoGP accusent désormais 24 et 33 points sur Márquez au général contre 16 pour Dovizioso.

Deuxième Français, Loris Baz (Reale Avintia Racing) était 9e après avoir perdu son duel face à Álvaro Bautista (Pull&Bear Aspar Team). Mika Kallio (Red Bull Factory Racing) offrait la 10e place à la firme autrichienne à domicile. Vainqueur l’an dernier, Andrea Iannone ralliait l’arrivée en 11e position devant Scott Redding (Octo Pramac Racing).

Course sur 28 tours

  1. 4 Andrea DOVIZIOSO ITA Ducati Team Ducati en 39’43.323
  2. 93 Marc MARQUEZ SPA Repsol Honda Team Honda à 0.176
  3. 26 Dani PEDROSA SPA Repsol Honda Team Honda 2.661
  4. 99 Jorge LORENZO SPA Ducati Team Ducati 6.663
  5. 5 Johann ZARCO FRA Monster Yamaha Tech 3 Yamaha 7.262
  6. 25 Maverick VIÑALES SPA Movistar Yamaha MotoGP Yamaha 7.447
  7. 46 Valentino ROSSI ITA Movistar Yamaha MotoGP Yamaha 8.995
  8. 19 Alvaro BAUTISTA SPA Pull&Bear Aspar Team Ducati 14.515
  9. 76 Loris BAZ FRA Reale Avintia Racing Ducati 19.620
  10. 36 Mika KALLIO FIN Red Bull KTM Factory Racing KTM 19.766
  11. 29 Andrea IANNONE ITA Team SUZUKI ECSTAR Suzuki 20.101
  12. 45 Scott REDDING GBR OCTO Pramac Racing Ducati 25.523
  13. 41 Aleix ESPARGARO SPA Aprilia Racing Team Gresini Aprilia 26.700
  14. 17 Karel ABRAHAM CZE Pull&Bear Aspar Team Ducati 27.321
  15. 35 Cal CRUTCHLOW GBR LCR Honda Honda 28.096
  16. 42 Alex RINS SPA Team SUZUKI ECSTAR Suzuki 32.912
  17. 8 Hector BARBERA SPA Reale Avintia Racing Ducati 34.112
  18. 38 Bradley SMITH GBR Red Bull KTM Factory Racing KTM 36.423
  19. 53 Tito RABAT SPA EG 0,0 Marc VDS Honda 42.404
  20. 22 Sam LOWES GBR Aprilia Racing Team Gresini Aprilia 52.492

Non classés
-  43 Jack MILLER AUS EG 0,0 Marc VDS Honda 9 Tours
-  9 Danilo PETRUCCI ITA OCTO Pramac Racing Ducati 22 Tours
-  94 Jonas FOLGER GER Monster Yamaha Tech 3 Yamaha 25 Tours
-  44 Pol ESPARGARO SPA Red Bull KTM Factory Racing KTM 26 Tours

Meilleur tour : Johann ZARCO en 1’24.312 à 184.3 Km/h au 6e tour

Provisoire

  1. Marc MARQUEZ Honda SPA 174 pts
  2. Andrea DOVIZIOSO Ducati ITA 158
  3. Maverick VIÑALES Yamaha SPA 150
  4. Valentino ROSSI Yamaha ITA 141
  5. Dani PEDROSA Honda SPA 139
  6. Johann ZARCO Yamaha FRA 99
  7. Jorge LORENZO Ducati SPA 79
  8. Jonas FOLGER Yamaha GER 77
  9. Cal CRUTCHLOW Honda GBR 76
  10. Danilo PETRUCCI Ducati ITA 75
  11. Alvaro BAUTISTA Ducati SPA 52
  12. Aleix ESPARGARO Aprilia SPA 43
  13. Jack MILLER Honda AUS 43
  14. Loris BAZ Ducati FRA 38
  15. Scott REDDING Ducati GBR 37
  16. Andrea IANNONE Suzuki ITA 33
  17. Karel ABRAHAM Ducati CZE 25
  18. Tito RABAT Honda SPA 23
  19. Pol ESPARGARO KTM SPA 21
  20. Hector BARBERA Ducati SPA 21
  21. Alex RINS Suzuki SPA 12
  22. Bradley SMITH KTM GBR 8
  23. Michele PIRRO Ducati ITA 7
  24. Mika KALLIO KTM FIN 6
  25. Sam LOWES Aprilia GBR 2
  26. Sylvain GUINTOLI Suzuki FRA 1
  1. YAMAHA 211 pts
  2. HONDA 211
  3. DUCATI 187
  4. APRILIA 45
  5. SUZUKI 45
  6. KTM 29
  1. REPSOL HONDA TEAM 313 pts
  2. MOVISTAR YAMAHA MOTOGP 291
  3. DUCATI TEAM 237
  4. MONSTER YAMAHA TECH3 176
  5. OCTO PRAMAC RACING 112
  6. PULL&BEAR ASPAR TEAM 77
  7. LCR HONDA 76
  8. EG 0,0 MARC VDS 66
  9. REALE AVINTIA RACING 59
  10. TEAM SUZUKI ECSTAR 46
  11. APRILIA RACING TEAM GRESINI 45
  12. RED BULL KTM FACTORY RACING 29

Moto3

Un an après sa toute première victoire en Grand Prix, Joan Mir (Leopard Racing) s’est une nouvelle fois distingué à Spielberg en y décrochant son 7e triomphe de la saison ; une performance jusqu’ici inégalée en Moto3 sur les onze premières courses d’une saison, qui lui permettait de conforter son avance au Championnat du Monde.

En présence d’une météo clémente, Gabriel Rodrigo (RBA BOE Racing Team) signait pourtant le meilleur envol, lequel négociait la première épingle en tête. Placé en deuxième ligne, John McPhee (Britith Talent Team) reprenait rapidement l’avantage avant d’être délogé par Bo Bendsneyder (Red Bull Ajo). Le Néerlandais mettait alors les bouchées doubles, suivi de près par Enea Bastianini (Estrella Galicia 0,0), McPhee et Arón Canet (Estrella Galicia 0,0), Rodrigo ou encore Jorge Martín (Del Conca Gresini Racing Moto3), tout juste revenu de blessure.

Leader du classement provisoire et récent vainqueur à Brno, Mir a quant à lui réalisé un départ prudent. Il pointait alors en 10e position au 2e passage derrière Philipp Öttl (Südmetall Schedl GP Racing). Le Majorquin devançait Fabio Di Giannatonio (Del Conca Gresini Racing Moto3), Andrea Migno (Sky Racing Team VR46). Son principal rival pour la couronne mondiale, Romano Fenati (Marinelli Rivacold Snipers), était pour sa part repoussé au 17e rang.

Vainqueur de la dernière édition à Spielberg, Mir réussissait à passer ses concurrents un à un pour s’installer aux commandes de la course. Alors que la lutte faisait rage entre McPhee et Bendsneyder, Mir prenait le large. Öttl tentait de faire la jonction sur l’Espagnol, mais ce dernier produisait l’effort pour se maintenir hors de portée. Relégués à plus d’une seconde, Martín, McPhee, Migno, Öttl et Jaume Masiá, remplaçant de Darryn Binder dans le team Platinum Bay Real Estate, jouaient des coudes pour les deux dernières marches du podium.

Sur un freinage un peu trop optimiste à 8 tours du but, McPhee et Bendsneyder se faisaient piéger au premier virage, à l’image de Migno quelques instants plus tard. Ces erreurs permettaient à Canet de revenir pour former un groupe de 13 pilotes éligibles pour l’une des places d’honneur.

À l’entame des 3 dernières boucles, Öttl prenait la tête du peloton devant Loi et Rodrigo. Le Germanique tenait bon jusqu’au drapeau à damier, tandis que Martín privait Loi d’une 3e position pour six millièmes. Canet complétait le Top 5 devant Di Giannantonio, Rodrigo et Norrodin.

Pour ses débuts sur la scène mondiale, Masiá terminait 9e après avoir battu Bastianini. Fenati, classé 13e derrière Marcos Ramírez (Platinum Bay Real Estate), accuse désormais 64 longueurs de retard sur Mir au classement général.

Jules Danilo (Marinelli Rivacold Snipers) a pour sa part longtemps mené le groupe de la 15e place avant de s’incliner sur le fil face à Kaito Toba (Honda Team Asia).

Course sur 23 tours

  1. 36 Joan MIR SPA Leopard Racing Honda en 37’23.124
  2. 65 Philipp OETTL GER Südmetall Schedl GP Racing KTM à 3.045
  3. 88 Jorge MARTIN SPA Del Conca Gresini Moto3 Honda 3.377
  4. 11 Livio LOI BEL Leopard Racing Honda 3.385
  5. 44 Aron CANET SPA Estrella Galicia 0,0 Honda 3.502
  6. 21 Fabio DI GIANNANTONIO ITA Del Conca Gresini Moto3 Honda 3.730
  7. 19 Gabriel RODRIGO ARG RBA BOE Racing Team KTM 3.804
  8. 7 Adam NORRODIN MAL SIC Racing Team Honda 4.183
  9. 15 Jaume MASIA SPA Platinum Bay Real Estate KTM 4.310
  10. 33 Enea BASTIANINI ITA Estrella Galicia 0,0 Honda 4.858
  11. 8 Nicolo BULEGA ITA SKY Racing Team VR46 KTM 4.887
  12. 42 Marcos RAMIREZ SPA Platinum Bay Real Estate KTM 5.054
  13. 5 Romano FENATI ITA Marinelli Rivacold Snipers Honda 5.080
  14. 58 Juanfran GUEVARA SPA RBA BOE Racing Team KTM 7.015
  15. 27 Kaito TOBA JPN Honda Team Asia Honda 16.246
  16. 95 Jules DANILO FRA Marinelli Rivacold Snipers Honda 16.447
  17. 14 Tony ARBOLINO ITA SIC58 Squadra Corse Honda 16.449
  18. 71 Ayumu SASAKI JPN SIC Racing Team Honda 16.653
  19. 96 Manuel PAGLIANI ITA CIP Mahindra 16.673
  20. 84 Jakub KORNFEIL CZE Peugeot MC Saxoprint Peugeot 17.077
  21. 16 Andrea MIGNO ITA SKY Racing Team VR46 KTM 34.984
  22. 6 Maria HERRERA SPA AGR Team KTM 43.607
  23. 13 Maximilian KOFLER AUT Motorsport Kofler E.U. KTM 57.874
  24. 4 Patrik PULKKINEN FIN Peugeot MC Saxoprint Peugeot 57.982

Non classés
-  12 Marco BEZZECCHI ITA CIP Mahindra 1 Tour
-  75 Albert ARENAS SPA Aspar Mahindra Moto3 Mahindra 1 Tour
-  41 Nakarin ATIRATPHUVAPAT THA Honda Team Asia Honda 1 Tour
-  17 John MCPHEE GBR British Talent Team Honda 7 Tours
-  64 Bo BENDSNEYDER NED Red Bull KTM Ajo KTM 8 Tours
-  23 Niccolò ANTONELLI ITA Red Bull KTM Ajo KTM 9 Tours
-  24 Tatsuki SUZUKI JPN SIC58 Squadra Corse Honda 9 Tours
-  48 Lorenzo DALLA PORTA ITA Aspar Mahindra Moto3 Mahindra 21 Tours
-  18 Gabriel MARTINEZ-ABREGO MEX Motomex Team Moto3 KTM 21 Tours

Meilleur tour : Jaume MASIA en 1’36.436 à 161.1 Km/h au 11e tour

Provisoire

  1. Joan MIR Honda SPA 215 pts
  2. Romano FENATI Honda ITA 151
  3. Aron CANET Honda SPA 137
  4. Jorge MARTIN Honda SPA 105
  5. Fabio DI GIANNANTONIO Honda ITA 95
  6. John MCPHEE Honda GBR 93
  7. Marcos RAMIREZ KTM SPA 92
  8. Andrea MIGNO KTM ITA 83
  9. Juanfran GUEVARA KTM SPA 71
  10. Enea BASTIANINI Honda ITA 65
  11. Philipp OETTL KTM GER 64
  12. Nicolo BULEGA KTM ITA 59
  13. Bo BENDSNEYDER KTM NED 38
  14. Tatsuki SUZUKI Honda JPN 38
  15. Livio LOI Honda BEL 37
  16. Darryn BINDER KTM RSA 35
  17. Jules DANILO Honda FRA 29
  18. Gabriel RODRIGO KTM ARG 26
  19. Adam NORRODIN Honda MAL 24
  20. Niccolò ANTONELLI KTM ITA 16
  21. Ayumu SASAKI Honda JPN 16
  22. Nakarin ATIRATPHUVAPAT Honda THA 9
  23. Jaume MASIA KTM SPA 7
  24. Kaito TOBA Honda JPN 7
  25. Danny KENT KTM GBR 6
  26. Albert ARENAS Mahindra SPA 6
  27. Jakub KORNFEIL Peugeot CZE 5
  28. Marco BEZZECCHI Mahindra ITA 4
  29. Tony ARBOLINO Honda ITA 2
  30. Lorenzo DALLA PORTA Mahindra ITA 2
  31. Dennis FOGGIA KTM ITA 2
  32. Maria HERRERA KTM SPA 1
  1. HONDA 270 pts
  2. KTM 154
  3. MAHINDRA 11
  4. PEUGEOT 5

Moto2

Franco Morbidelli (EG 0,0 Marc VDS) a arraché une nouvelle victoire avec maestria en Autriche, sa 7e de l’année. Álex Márquez (EG 0,0 Marc VDS) et Tom Lüthi (CarXpert) ont pourtant tout donné pour vaincre l’Italien, mais leurs tentatives sont restées vaines.

Morbidelli a en effet bondi de la première ligne pour virer en tête au premier freinage, suivi de près par son coéquipier Márquez, Lüthi et le poleman Mattia Pasini (Italtrans Racing Team). Fabio Quartararo (Pons HP 40), qualifié en 6e position, se retrouvait coincé entre Xavi Vierge (Tech3 Racing) et Lorenzo Baldassarri (Forward Racing Team). Le Niçois n’a pas pu éviter la collision, laquelle impliquait également Xavier Siméon (Tasca Racing Scuderia Moto2) ou encore Sandro Cortese (Dynavolt Intact GP).

Installé aux commandes, Morbidelli menait les hostilités devant Márquez, Lüthi et Pasini tandis que Francesco Bagnaia (Sky Racing Team VR46) pointait au 5e rang, à quelques encablures de son compatriote, accompagné par Miguel Oliveira (Red Bull Ajo). Brad Binder, coéquipier de ce dernier au sein du team Red Bull Ajo, était 6e à un peu plus d’une seconde suivi d’Isaac Viñales (BE-A-VIP SAG Team) et de Takaaki Nakagami (Idemitsu Team Asia). L’Espagnol partait malheureusement à la faute peu avant la mi-course.

Alors que Pasini perdait peu à peu du terrain sur ses adversaires, Oliveira enchaînait les tours jusqu’à s’emparer de la 4e place. Bagnaia figurait un peu plus en retrait derrière ses deux rivaux.

En tête, la lutte faisait rage entre Márquez et Lüthi, laquelle permettait à Morbidelli de maintenir son rythme. À 8 tours du drapeau à damier, Lüthi s’est défait de Márquez pour tenter de déloger le leader. Mais le pilote helvétique commettait quelques erreurs... Oliveira et Márquez faisaient ainsi la jonction tandis que Morbidelli prenait quelque peu le large.

Oliveira, qui assistait au combat en observateur, était victime d’un violent highside dans le huitième virage mettant un terme à sa remontée spectaculaire. Seuls, Lüthi et Márquez menaient une lutte à couteaux tirés pour se départager les deux dernières marches du podium. Le pilote ibérique profitait d’une nouvelle goutte d’eau commise par le Suisse pour aller inscrire 20 points supplémentaires au classement général ; Lüthi devant se contenter de la 3e place.

Bagnaia échouait au pied du podium non loin devant son compatriote Pasini. Nakagami se voyait crédité de la 6e position. Morbidelli conforte encore davantage son leadership au général puisqu’il compte désormais 26 points d’avance sur Lüthi avant le prochain rendez-vous britannique à Silverstone.

Course sur 25 tours

  1. 21 Franco MORBIDELLI ITA EG 0,0 Marc VDS Kalex en 37’39.370
  2. 73 Alex MARQUEZ SPA EG 0,0 Marc VDS Kalex à 1.312
  3. 12 Thomas LUTHI SWI CarXpert Interwetten Kalex 2.544
  4. 42 Francesco BAGNAIA ITA SKY Racing Team VR46 Kalex 3.070
  5. 54 Mattia PASINI ITA Italtrans Racing Team Kalex 3.745
  6. 30 Takaaki NAKAGAMI JPN IDEMITSU Honda Team Asia Kalex 8.827
  7. 41 Brad BINDER RSA Red Bull KTM Ajo KTM 9.018
  8. 9 Jorge NAVARRO SPA Federal Oil Gresini Moto2 Kalex 13.692
  9. 77 Dominique AEGERTER SWI Kiefer Racing Suter 14.955
  10. 55 Hafizh SYAHRIN MAL Petronas Raceline Malaysia Kalex 18.997
  11. 24 Simone CORSI ITA Speed Up Racing Speed Up 21.887
  12. 45 Tetsuta NAGASHIMA JPN Teluru SAG Team Kalex 22.028
  13. 49 Axel PONS SPA RW Racing GP Kalex 23.008
  14. 57 Edgar PONS SPA Pons HP40 Kalex 23.290
  15. 87 Remy GARDNER AUS Tech 3 Racing Tech 3 25.128
  16. 37 Augusto FERNANDEZ SPA Speed Up Racing Speed Up 33.460
  17. 89 Khairul Idham PAWI MAL IDEMITSU Honda Team Asia Kalex 33.931
  18. 2 Jesko RAFFIN SWI Garage Plus Interwetten Kalex 40.110
  19. 20 Joe ROBERTS USA AGR Team Kalex 43.888
  20. 6 Tarran MACKENZIE GBR Kiefer Racing Suter 46.097
  21. 27 Iker LECUONA SPA Garage Plus Interwetten Kalex 2 Tours

Non classés
-  44 Miguel OLIVEIRA POR Red Bull KTM Ajo KTM 5 Tours
-  62 Stefano MANZI ITA SKY Racing Team VR46 Kalex 12 Tours
-  5 Andrea LOCATELLI ITA Italtrans Racing Team Kalex 13 Tours
-  32 Isaac VIÑALES SPA BE-A-VIP SAG Team Kalex 14 Tours
-  97 Xavi VIERGE SPA Tech 3 Racing Tech 3 24 Tours
-  19 Xavier SIMEON BEL Tasca Racing Scuderia Moto2 Kalex 24 Tours
-  40 Fabio QUARTARARO FRA Pons HP40 Kalex 0 Tour
-  11 Sandro CORTESE GER Dynavolt Intact GP Suter 0 Tour
-  7 Lorenzo BALDASSARRI ITA Forward Racing Team Kalex 0 Tour
-  10 Luca MARINI ITA Forward Racing Team Kalex 0 Tour

Meilleur tour : Alex MARQUEZ en 1’29.715 à 173.2 Km/h au 22e tour

Provisoire

  1. Franco MORBIDELLI Kalex ITA 207 pts
  2. Thomas LUTHI Kalex SWI 181
  3. Alex MARQUEZ Kalex SPA 153
  4. Miguel OLIVEIRA KTM POR 133
  5. Francesco BAGNAIA Kalex ITA 100
  6. Mattia PASINI Kalex ITA 84
  7. Takaaki NAKAGAMI Kalex JPN 79
  8. Simone CORSI Speed Up ITA 68
  9. Dominique AEGERTER Suter SWI 57
  10. Luca MARINI Kalex ITA 54
  11. Xavi VIERGE Tech 3 SPA 51
  12. Hafizh SYAHRIN Kalex MAL 50
  13. Jorge NAVARRO Kalex SPA 47
  14. Marcel SCHROTTER Suter GER 44
  15. Lorenzo BALDASSARRI Kalex ITA 39
  16. Brad BINDER KTM RSA 38
  17. Fabio QUARTARARO Kalex FRA 32
  18. Sandro CORTESE Suter GER 18
  19. Xavier SIMEON Kalex BEL 16
  20. Yonny HERNANDEZ Kalex COL 16
  21. Axel PONS Kalex SPA 16
  22. Remy GARDNER Tech 3 AUS 14
  23. Isaac VIÑALES Kalex SPA 7
  24. Ricard CARDUS KTM SPA 7
  25. Joe ROBERTS Kalex USA 6
  26. Tetsuta NAGASHIMA Kalex JPN 5
  27. Jesko RAFFIN Kalex SWI 5
  28. Andrea LOCATELLI Kalex ITA 5
  29. Danny KENT Suter GBR 3
  30. Edgar PONS Kalex SPA 2
  31. Khairul Idham PAWI Kalex MAL 2
  32. Stefano MANZI Kalex ITA 1
  1. KALEX 275 pts
  2. KTM 145
  3. SUTER 73
  4. SPEED UP 68
  5. TECH3 58

Prochaine épreuve, du 25 au 27 août pour le GP de Grande-Bretagne à Silverstone (12/18).

Sur info MotoGP.com

 

Tous les articles MotoGP 2017

Haut de la page
yamaha-community.fr : contribuez, partagez, réagissez !

À lire sur Yamaha Community...

 

youtube.com/YamahaMotorFrVidéos