Nous utilisons des cookies afin de mieux comprendre les attentes de nos visiteurs et ainsi améliorer notre site, nos produits, nos services et nos actions marketing.

Si vous ne modifiez pas les réglages relatifs aux cookies, nous considérerons que vous acceptez tous les cookies du site Yamaha. Vous pouvez modifier vos réglages relatifs aux cookies à tout moment. Pour en savoir plus sur les cookies que nous utilisons, consultez la page « Comment Yamaha utilise les cookies ? » du site Yamaha.

 

GP Saint-Marin-Misano (13/18)/Courses : Maverick Viñales (4e) signe la meilleure performance M1

 
 

Maverick Viñales (Yamaha YZR-M1-Movistar Yamaha Factory Racing Yamalube), qui s’élançait de la pole position, a dû se contenter de la 4e place sous le drapeau à damier à Misano.

GP Saint-Marin-Misano (13/18)/Courses : Maverick Viñales (4e) signe la meilleure performance M1 GP Saint-Marin-Misano (13/18)/Courses : Maverick Viñales (4e) signe la meilleure performance M1 GP Saint-Marin-Misano (13/18)/Courses : Maverick Viñales (4e) signe la meilleure performance M1 GP Saint-Marin-Misano (13/18)/Courses : Maverick Viñales (4e) signe la meilleure performance M1 GP Saint-Marin-Misano (13/18)/Courses : Maverick Viñales (4e) signe la meilleure performance M1 GP Saint-Marin-Misano (13/18)/Courses : Maverick Viñales (4e) signe la meilleure performance M1 GP Saint-Marin-Misano (13/18)/Courses : Maverick Viñales (4e) signe la meilleure performance M1 GP Saint-Marin-Misano (13/18)/Courses : Maverick Viñales (4e) signe la meilleure performance M1 GP Saint-Marin-Misano (13/18)/Courses : Maverick Viñales (4e) signe la meilleure performance M1 GP Saint-Marin-Misano (13/18)/Courses : Maverick Viñales (4e) signe la meilleure performance M1 GP Saint-Marin-Misano (13/18)/Courses : Maverick Viñales (4e) signe la meilleure performance M1 GP Saint-Marin-Misano (13/18)/Courses : Maverick Viñales (4e) signe la meilleure performance M1 GP Saint-Marin-Misano (13/18)/Courses : Maverick Viñales (4e) signe la meilleure performance M1 GP Saint-Marin-Misano (13/18)/Courses : Maverick Viñales (4e) signe la meilleure performance M1 GP Saint-Marin-Misano (13/18)/Courses : Maverick Viñales (4e) signe la meilleure performance M1 GP Saint-Marin-Misano (13/18)/Courses : Maverick Viñales (4e) signe la meilleure performance M1 GP Saint-Marin-Misano (13/18)/Courses : Maverick Viñales (4e) signe la meilleure performance M1 GP Saint-Marin-Misano (13/18)/Courses : Maverick Viñales (4e) signe la meilleure performance M1 GP Saint-Marin-Misano (13/18)/Courses : Maverick Viñales (4e) signe la meilleure performance M1 GP Saint-Marin-Misano (13/18)/Courses : Maverick Viñales (4e) signe la meilleure performance M1 GP Saint-Marin-Misano (13/18)/Courses : Maverick Viñales (4e) signe la meilleure performance M1 GP Saint-Marin-Misano (13/18)/Courses : Maverick Viñales (4e) signe la meilleure performance M1 GP Saint-Marin-Misano (13/18)/Courses : Maverick Viñales (4e) signe la meilleure performance M1 GP Saint-Marin-Misano (13/18)/Courses : Maverick Viñales (4e) signe la meilleure performance M1 GP Saint-Marin-Misano (13/18)/Courses : Maverick Viñales (4e) signe la meilleure performance M1 GP Saint-Marin-Misano (13/18)/Courses : Maverick Viñales (4e) signe la meilleure performance M1 GP Saint-Marin-Misano (13/18)/Courses : Maverick Viñales (4e) signe la meilleure performance M1 GP Saint-Marin-Misano (13/18)/Courses : Maverick Viñales (4e) signe la meilleure performance M1 GP Saint-Marin-Misano (13/18)/Courses : Maverick Viñales (4e) signe la meilleure performance M1

MotoGP

Qualifié en pole position pour la 4e fois de sa carrière en MotoGP, Maverick Viñales (Yamaha YZR-M1-Movistar Yamaha Factory Racing Yamalube) s’est montré plus discret en course face aux intempéries venues perturber les hostilités de l’étape saint-marinaise du calendrier. Auteur d’un départ prudent, le pilote Yamaha n’a jamais été en mesure de tenir tête aux leaders.

Placé en 2e ligne sur la grille, Jorge Lorenzo a une fois encore réalisé le meilleur départ. Le Majorquin devançait alors Marc Márquez et son coéquipier Andrea Dovizioso.

Maverick Viñales (Yamaha YZR-M1-Movistar Yamaha Factory Racing Yamalube) figurait au 4e rang tandis que Cal Crutchlow (LCR) complétait le Top 5 devant Johann Zarco (Yamaha YZR-M1-Monter Yamaha Tech3), lequel devait s’incliner face à Danilo Petrucci (Octo Pramac Racing) et Jack Miller (EG 0,0 Marc VDS), à l’entame de la 2e boucle.

Incisif, Lorenzo était le plus rapide en piste et comptait déjà près de 5 secondes sur Petrucci, son plus proche poursuivant. Mais au 6e tour, l’Espagnol se faisait piéger, à l’image de Cal Crutchlow. Il laissait alors le contrôle de la course à son rival italien. Márquez, qui a averti son team de préparer sa 2e machine, occupait la 2e place devant Dovizioso.

À 5 tours du drapeau à damier, le leader du classement général lâchait prise sur Márquez et Petrucci. Le Champion du Monde, qui se montrait de plus en plus insistant dans le sillage de l’Italien, s’est installé aux commandes à l’entrée du dernier tour pour filer tout droit vers son 4e succès de l’année devant Petrucci, Dovizioso et Maverick Viñales (Yamaha YZR-M1-Movistar Yamaha Factory Racing Yamalube).

Unique pilote invité de cette étape transalpine, Michele Pirro s’offrait la 5e place devant Scott Redding (Octo Pramac Racing). L’Anglais franchissait l’arrivée après avoir battu Álex Rins ; Andrea Iannone ayant préféré abandonner.

Pourtant 7e au dernier passage, Johann Zarco (Yamaha YZR-M1-Monter Yamaha Tech3) concluait finalement l’épreuve en 15e position après avoir poussé sa machine jusqu’à la ligne, victime d’une panne. Son compatriote Loris Baz (Reale Avintia) s’est lui aussi fait piéger au 10e tour alors qu’il se battait face à Miller et Maverick Viñales (Yamaha YZR-M1-Movistar Yamaha Factory Racing Yamalube) pour une 4e place. Le Haut-Savoyard, qui avait réussi à repartir, est tombé de nouveau à la 19e boucle. Il terminait la course à la porte des points.

Maverick Viñales – 4e à 16.559 – Chpt : 3e 183 pts

« Je suis content de ce résultat, car c’était ce que nous pouvions accomplir de mieux. Honnêtement, nous avons éprouvé la moto à 100 %. J’ai donné mon maximum et nous avons terminé quatrièmes. Nous devons poursuivre notre travail de la même manière, car nous avons nettement progressé en comparaison à la course sur le mouillé au Sachensering, en particulier au sujet de la maniabilité de la machine. Nous avons encore besoin de beaucoup de grip à l’accélération. Je vais devoir persévérer en Aragón et croire que nous pouvons réduire l’écart sur nos rivaux. Sur le sec, nous étions très rapides et je suis ravi que nous ayons été en mesure de faire un pas de plus à Misano. J’espère que nous pourrons en faire de même au MotorLand. »

Johann Zarco – 15e à 2’02.212 – Chpt : 6e 110 pts

« Ça a été une course difficile pour tout le monde. J’avais plutôt un bon feeling avec la moto et le plein d’essence, mais nous avons été un peu trop prudents avec les réglages du traction control et je manquais d’accélération. C’est pour cela que j’ai dû jouer avec les cartographies pour trouver le bon rendement. Quand il y a eu moins d’eau sur la piste, je n’étais pas aussi bien que ce que j’espérais. Et puis j’ai vu Lorenzo et Crutchlow chuter et j’ai pensé au Championnat... Je me suis alors concentré sur mon rythme pour garder mes distances avec Redding. J’étais septième, et dans le dernier tour je suis tombé en panne d’essence. J’ai compris ce qui allait se passer dans le virage et j’ai donc essayé d’économiser les dernières gouttes en restant en sixième sur le filet de gaz. Et puis dans les deux derniers gauches, le moteur a coupé et j’ai dû pousser. Je savais que je pouvais encore marquer des points. Le public m’a encouragé, c’était sympa. Je suis arrivé sur la ligne avec le cœur dans le rouge pour sauver un petit point. Bien sûr que c’est le gendre de choses qui ne fait pas plaisir, mais l’erreur est humaine et fait partie de la course. Elle peut venir du pilote ou de l’équipe, il faut savoir partager les bons moments comme les mauvais. Ce week-end n’a pas été facile, mais j’ai encore appris pas mal de choses, notamment avec les pneus pluie. »

Course sur tours

  1. 93 Marc MARQUEZ SPA Repsol Honda Team Honda en 50’41.565
  2. 9 Danilo PETRUCCI ITA OCTO Pramac Racing Ducati à 1.192
  3. 4 Andrea DOVIZIOSO ITA Ducati Team Ducati 11.706
  4. 25 Maverick VIÑALES SPA Movistar Yamaha MotoGP Yamaha 16.559
  5. 51 Michele PIRRO ITA Ducati Team Ducati 19.499
  6. 43 Jack MILLER AUS EG 0,0 Marc VDS Honda 24.882
  7. 45 Scott REDDING GBR OCTO Pramac Racing Ducati 33.872
  8. 42 Alex RINS SPA Team SUZUKI ECSTAR Suzuki 34.662
  9. 94 Jonas FOLGER GER Monster Yamaha Tech 3 Yamaha 54.082
  10. 38 Bradley SMITH GBR Red Bull KTM Factory Racing KTM 57.964
  11. 44 Pol ESPARGARO SPA Red Bull KTM Factory Racing KTM 1’00.440
  12. 19 Alvaro BAUTISTA SPA Pull&Bear Aspar Team Ducati 1’17.356
  13. 35 Cal CRUTCHLOW GBR LCR Honda Honda 1’35.588
  14. 26 Dani PEDROSA SPA Repsol Honda Team Honda 1’38.857
  15. 5 Johann ZARCO FRA Monster Yamaha Tech 3 Yamaha 2’02.212
  16. 76 Loris BAZ FRA Reale Avintia Racing Ducati 1 Tour
  17. 17 Karel ABRAHAM CZE Pull&Bear Aspar Team Ducati 1 Tour

Non classés
-  53 Tito RABAT SPA EG 0,0 Marc VDS Honda 9 Tours
-  29 Andrea IANNONE ITA Team SUZUKI ECSTAR Suzuki 12 Tours
-  22 Sam LOWES GBR Aprilia Racing Team Gresini Aprilia 13 Tours
-  41 Aleix ESPARGARO SPA Aprilia Racing Team Gresini Aprilia 15 Tours
-  8 Hector BARBERA SPA Reale Avintia Racing Ducati 17 Tours
-  99 Jorge LORENZO SPA Ducati Team Ducati 22 Tours

Meilleur tour : Marc MARQUEZ en 2’01.560 à 174.7 Km/h au 10e tour

Provisoire

  1. Marc MARQUEZ Honda SPA 199 pts
  2. Andrea DOVIZIOSO Ducati ITA 199
  3. Maverick VIÑALES Yamaha SPA 183
  4. Valentino ROSSI Yamaha ITA 157
  5. Dani PEDROSA Honda SPA 150
  6. Johann ZARCO Yamaha FRA 110
  7. Danilo PETRUCCI Ducati ITA 95
  8. Cal CRUTCHLOW Honda GBR 92
  9. Jorge LORENZO Ducati SPA 90
  10. Jonas FOLGER Yamaha GER 84
  11. Alvaro BAUTISTA Ducati SPA 62
  12. Scott REDDING Ducati GBR 54
  13. Jack MILLER Honda AUS 53
  14. Aleix ESPARGARO Aprilia SPA 43
  15. Loris BAZ Ducati FRA 39
  16. Andrea IANNONE Suzuki ITA 33
  17. Pol ESPARGARO KTM SPA 31
  18. Karel ABRAHAM Ducati CZE 28
  19. Alex RINS Suzuki SPA 27
  20. Tito RABAT Honda SPA 27
  21. Hector BARBERA Ducati SPA 23
  22. Michele PIRRO Ducati ITA 18
  23. Bradley SMITH KTM GBR 14
  24. Mika KALLIO KTM FIN 6
  25. Sam LOWES Aprilia GBR 2
  26. Sylvain GUINTOLI Suzuki FRA 1
  1. HONDA 249 pts
  2. YAMAHA 244
  3. DUCATI 232
  4. SUZUKI 60
  5. APRILIA 45
  6. KTM 40
  1. REPSOL HONDA TEAM 349 pts
  2. MOVISTAR YAMAHA MOTOGP 340
  3. DUCATI TEAM 289
  4. MONSTER YAMAHA TECH3 194
  5. OCTO PRAMAC RACING 149
  6. LCR HONDA 92
  7. PULL&BEAR ASPAR TEAM 90
  8. EG 0,0 MARC VDS 80
  9. REALE AVINTIA RACING 62
  10. TEAM SUZUKI ECSTAR 61
  11. APRILIA RACING TEAM GRESINI 45
  12. RED BULL KTM FACTORY RACING 45

Moto3

Romano Fenati (Marinelli Rivacold Snipers) a triomphé avec la manière au Grand Prix de Saint-Marin, épreuve disputée sur piste détrempée. L’Italien s’adjugeait ainsi la 9e victoire de sa carrière.

Jorge Martín (Del Conca Gresini Racing Moto3), qui avait hérité de la pole position suite à la pénalité infligée à Enea Bastianini (Estrella Galicia 0,0), négociait la première courbe en tête devant Fenati et Joan Mir (Leopard Racing).

Alors que le trio creusait rapidement un écart sur Enea Bastianini (Estrella Galicia 0,0), l’Italien partait à la faute laissant Bo Bendsneyder (Red Bull Ajo) seul en 4e position. Philipp Öttl (Südmetall Schedl GP Racing) menait pour sa part le groupe des poursuivants devant Fabio Di Giannantonio (Del Conca Gresini Racing Moto3), Arón Canet (Estrella Galicia 0,0), vainqueur à Silverstone, et la Peugeot de Jakub Kornfeil (MC Saxoprint) avec près de 2 secondes d’avance.

Installé en tête, Fenati ne tardait pas à mettre les bouchées doubles pour se défaire de Martín, qui s’est fait une belle frayeur ; laquelle permettait à Mir de s’emparer de la 2e place. Derrière, la chute de Bendsneyder profitait à Di Giannantonio qui remontait au quatrième rang. Martín, qui avait pourtant repris l’ascendant sur Mir, se faisait piéger à son tour peu avant la mi-course, réduisant à néant ses espoirs d’un nouveau podium. Mir passait alors second, mais comptait déjà près de 15 secondes de retard sur le leader.

Malgré quelques alertes, Fenati a su rester sur ses roues pour filer tout droit vers son 2e succès de la saison devant Mir. Di Giannantonio a quant à lui remporté son duel face Canet ; lequel devait se résoudre à l’abandon à 3 tours de l’arrivée en raison d’une chute. Öttl échouait au pied du podium devant Nicolò Bulega (Sky Racing Team VR46). Bien que parti à la faute, Bendsneyder a réussi à reprendre le guidon de sa moto pour terminer 6e tandis que Kornfeil, Albert Arenas (Aspar Moto3), Andrea Migno (Sky Racing Team VR46) et Jaume Masia (Platinum Bay Real Estate) complétaient le Top 10.

Avec 15 pilotes sous le drapeau à damier, Manuel Pagliani (CIP), Marcos Ramírez (Platinum Bay Real Estate) et le Saint-Marinais Alex Fabbri (Minimoto Portomaggiore) se classaient respectivement 11e, 12e et 13e. Jules Danilo (Marinelli Rivacold Snipers) a pour sa part chuté alors qu’il occupait la 10e place.

Fort de cette victoire, Fenati retrouve son statut de dauphin au classement et quitte Misano avec 61 points de retard sur Mir au classement général.

Course sur 23 tours

  1. 5 Romano FENATI ITA Marinelli Rivacold Snipers Honda en 46’24.290
  2. 36 Joan MIR SPA Leopard Racing Honda à 28.594
  3. 21 Fabio DI GIANNANTONIO ITA Del Conca Gresini Moto3 Honda 39.035
  4. 65 Philipp OETTL GER Südmetall Schedl GP Racing KTM 55.591
  5. 8 Nicolo BULEGA ITA SKY Racing Team VR46 KTM 1’02.433
  6. 64 Bo BENDSNEYDER NED Red Bull KTM Ajo KTM 1’09.312
  7. 84 Jakub KORNFEIL CZE Peugeot MC Saxoprint Peugeot 1’09.984
  8. 75 Albert ARENAS SPA Aspar Mahindra Moto3 Mahindra 1’13.420
  9. 16 Andrea MIGNO ITA SKY Racing Team VR46 KTM 1’22.747
  10. 15 Jaume MASIA SPA Platinum Bay Real Estate KTM 1’32.446
  11. 96 Manuel PAGLIANI ITA CIP Mahindra 1’39.088
  12. 42 Marcos RAMIREZ SPA Platinum Bay Real Estate KTM 1’39.925
  13. 57 Alex FABBRI RSM Minimoto Portomaggiore Mahindra 1 Tour
  14. 33 Enea BASTIANINI ITA Estrella Galicia 0,0 Honda 1 Tour
  15. 48 Lorenzo DALLA PORTA ITA Aspar Mahindra Moto3 Mahindra 1 Tour

Non classés
-  4 Patrik PULKKINEN FIN Peugeot MC Saxoprint Peugeot 1 Tour
-  44 Aron CANET SPA Estrella Galicia 0,0 Honda 3 Tours
-  51 Kevin ZANNONI ITA Althea Racing KTM 4 Tours
-  27 Kaito TOBA JPN Honda Team Asia Honda 5 Tours
-  23 Niccolò ANTONELLI ITA Red Bull KTM Ajo KTM 6 Tours
-  14 Tony ARBOLINO ITA SIC58 Squadra Corse Honda 8 Tours
-  71 Ayumu SASAKI JPN SIC Racing Team Honda 10 Tours
-  12 Marco BEZZECCHI ITA CIP Mahindra 10 Tours
-  88 Jorge MARTIN SPA Del Conca Gresini Moto3 Honda 14 Tours
-  58 Juanfran GUEVARA SPA RBA BOE Racing Team KTM 15 Tours
-  17 John MCPHEE GBR British Talent Team Honda 16 Tours
-  95 Jules DANILO FRA Marinelli Rivacold Snipers Honda 16 Tours
-  7 Adam NORRODIN MAL SIC Racing Team Honda 18 Tours
-  24 Tatsuki SUZUKI JPN SIC58 Squadra Corse Honda 20 Tours
-  41 Nakarin ATIRATPHUVAPAT THA Honda Team Asia Honda 20 Tours
-  19 Gabriel RODRIGO ARG RBA BOE Racing Team KTM 21 Tours

Meilleur tour : Romano FENATI en 1’59.425 à 127.3 Km/h au 4e tour

Provisoire

  1. Joan MIR Honda SPA 246 pts
  2. Romano FENATI Honda ITA 185
  3. Aron CANET Honda SPA 162
  4. Jorge MARTIN Honda SPA 121
  5. Fabio DI GIANNANTONIO Honda ITA 117
  6. Andrea MIGNO KTM ITA 98
  7. John MCPHEE Honda GBR 96
  8. Marcos RAMIREZ KTM SPA 96
  9. Enea BASTIANINI Honda ITA 87
  10. Philipp OETTL KTM GER 84
  11. Juanfran GUEVARA KTM SPA 71
  12. Nicolo BULEGA KTM ITA 70
  13. Bo BENDSNEYDER KTM NED 48
  14. Livio LOI Honda BEL 47
  15. Tatsuki SUZUKI Honda JPN 43
  16. Gabriel RODRIGO KTM ARG 39
  17. Darryn BINDER KTM RSA 35
  18. Jules DANILO Honda FRA 29
  19. Adam NORRODIN Honda MAL 28
  20. Niccolò ANTONELLI KTM ITA 16
  21. Ayumu SASAKI Honda JPN 16
  22. Jakub KORNFEIL Peugeot CZE 14
  23. Albert ARENAS Mahindra SPA 14
  24. Jaume MASIA KTM SPA 13
  25. Nakarin ATIRATPHUVAPAT Honda THA 11
  26. Kaito TOBA Honda JPN 7
  27. Danny KENT KTM GBR 6
  28. Manuel PAGLIANI Mahindra ITA 6
  29. Marco BEZZECCHI Mahindra ITA 4
  30. Alex FABBRI Mahindra RSM 3
  31. Lorenzo DALLA PORTA Mahindra ITA 3
  32. Tony ARBOLINO Honda ITA 2
  33. Dennis FOGGIA KTM ITA 2
  34. Maria HERRERA KTM SPA 1
  1. HONDA 320 pts
  2. KTM 180
  3. MAHINDRA 20
  4. PEUGEOT 14

Moto2

Vainqueur pour la dernière fois au Sachsenring en 2014, Dominique Aegerter (Kiefer Racing) s’est distingué à l’occasion du Grand Prix de Saint-Marin au guidon de sa Suter dont la dernière victoire remontait à 2014 avec un certain Tom Lüthi.

Qualifié en 1e ligne pour la 12e fois cette saison, Franco Morbidelli (EG 0,0 Marc VDS) bouclait pourtant le tour d’ouverture en tête devant la Suter de Dominique Aegerter et Mattia Pasini (Italtrans Racing Team).

L’Italien, qui s’élançait de la pole position pour la 4e fois d’affilée, se faisait piéger au 2e passage, à l’image du duo du Forward Racing Team, Luca Marini et Lorenzo Baldassarri, vainqueur ici même l’an dernier.

Alors qu’il imprimait le rythme des hostilités, Morbidelli partait à son tour à la faute au virage n°8 et perdait tous ses espoirs d’un nouveau succès. Il laissait l’avantage à Aegerter qui comptait alors un peu plus d’une seconde sur Tom Lüthi (CarXpert Interwetten) et Miguel Oliveira (Red Bull Ajo). Takaaki Nakagami (Idemitsu Team Asia) figurait au 4e rang devant Hafiz Syahrin (Petronas Raceline Malaysia), à l’aise dans ces conditions particulières.

Après être remonté dans le sillage de son compatriote, Lüthi s’est armé de patience avant de porter une attaque sur Aegerter. Derrière, Oliveira a cédé sous la pression en partant lui aussi à la faute. Syahrin héritait alors de la 3e place avec un peu plus de quatre secondes d’avance sur Nakagami.

Malgré de nombreuses tentatives, Lüthi a préféré assurer les 20 points de la 2e place, lesquels lui permettent de remonter à 9 points de Morbidelli au classement général. Aegerter a quant à lui su résister jusqu’à l’arrivée pour s’offrir le 2e succès de sa carrière en Grand Prix et le premier doublé helvétique de l’histoire.

Syahrin complétait le podium devant Francesco Bagnaia (Sky Racing Team VR46), Brad Binder (Red Bull Ajo) et un autre rookie en la personne de Fabio Quartararo (Pons HP 40), qui signe ici le meilleur résultat depuis son arrivée en catégorie intermédiaire. Le Français a profité des chutes successives de Nakagami et de Simone Corsi (Speed Up Racing) dans le dernier tour.

L’Italien est malgré tout parvenu à rallier l’arrivée au 8e rang devant Khairul Idam Pawi (Idemitsu Team Asia) et un autre Suisse, Jesko Raffin (Garage Plus Interwetten).

Course sur 26 tours

  1. 77 Dominique AEGERTER SWI Kiefer Racing Suter en 51’39.709
  2. 12 Thomas LUTHI SWI CarXpert Interwetten Kalex à 1.400
  3. 55 Hafizh SYAHRIN MAL Petronas Raceline Malaysia Kalex 7.875
  4. 42 Francesco BAGNAIA ITA SKY Racing Team VR46 Kalex 21.223
  5. 41 Brad BINDER RSA Red Bull KTM Ajo KTM 23.849
  6. 11 Sandro CORTESE GER Dynavolt Intact GP Suter 41.421
  7. 40 Fabio QUARTARARO FRA Pons HP40 Kalex 43.107
  8. 24 Simone CORSI ITA Speed Up Racing Speed Up 56.926
  9. 89 Khairul Idham PAWI MAL IDEMITSU Honda Team Asia Kalex 1’01.495
  10. 2 Jesko RAFFIN SWI Garage Plus Interwetten Kalex 1’20.192
  11. 30 Takaaki NAKAGAMI JPN IDEMITSU Honda Team Asia Kalex 1’32.448
  12. 15 Alex DE ANGELIS RSM Dynavolt Intact GP Suter 1 Tour
  13. 87 Remy GARDNER AUS Tech 3 Racing Tech 3 1 Tour
  14. 45 Tetsuta NAGASHIMA JPN Teluru SAG Team Kalex 1 Tour
  15. 97 Xavi VIERGE SPA Tech 3 Racing Tech 3 1 Tour
  16. 22 Federico FULIGNI ITA Forward Junior Team Kalex 1 Tour

Non classés
-  62 Stefano MANZI ITA SKY Racing Team VR46 Kalex 4 Tours
-  20 Joe ROBERTS USA AGR Team Kalex 14 Tours
-  5 Andrea LOCATELLI ITA Italtrans Racing Team Kalex 15 Tours
-  27 Iker LECUONA SPA Garage Plus Interwetten Kalex 15 Tours
-  44 Miguel OLIVEIRA POR Red Bull KTM Ajo KTM 16 Tours
-  19 Xavier SIMEON BEL Tasca Racing Scuderia Moto2 Kalex 17 Tours
-  37 Augusto FERNANDEZ SPA Speed Up Racing Speed Up 17 Tours
-  32 Isaac VIÑALES SPA BE-A-VIP SAG Team Kalex 19 Tours
-  9 Jorge NAVARRO SPA Federal Oil Gresini Moto2 Kalex 21 Tours
-  57 Edgar PONS SPA Pons HP40 Kalex 21 Tours
-  21 Franco MORBIDELLI ITA EG 0,0 Marc VDS Kalex 23 Tours
-  54 Mattia PASINI ITA Italtrans Racing Team Kalex 24 Tours
-  7 Lorenzo BALDASSARRI ITA Forward Racing Team Kalex 24 Tours
-  6 Tarran MACKENZIE GBR Kiefer Racing Suter 25 Tours
-  10 Luca MARINI ITA Forward Racing Team Kalex

Meilleur tour : Brad BINDER en 1’57.732 à 129.2 Km/h au 25e tour

Provisoire

  1. Franco MORBIDELLI Kalex ITA 223 pts
  2. Thomas LUTHI Kalex SWI 214
  3. Alex MARQUEZ Kalex SPA 155
  4. Miguel OLIVEIRA KTM POR 141
  5. Francesco BAGNAIA Kalex ITA 124
  6. Takaaki NAKAGAMI Kalex JPN 109
  7. Mattia PASINI Kalex ITA 104
  8. Dominique AEGERTER Suter SWI 88
  9. Simone CORSI Speed Up ITA 86
  10. Hafizh SYAHRIN Kalex MAL 66
  11. Luca MARINI Kalex ITA 59
  12. Xavi VIERGE Tech 3 SPA 56
  13. Brad BINDER KTM RSA 56
  14. Jorge NAVARRO Kalex SPA 50
  15. Marcel SCHROTTER Suter GER 44
  16. Fabio QUARTARARO Kalex FRA 41
  17. Lorenzo BALDASSARRI Kalex ITA 39
  18. Sandro CORTESE Suter GER 28
  19. Remy GARDNER Tech 3 AUS 17
  20. Axel PONS Kalex SPA 17
  21. Xavier SIMEON Kalex BEL 16
  22. Yonny HERNANDEZ Kalex COL 16
  23. Jesko RAFFIN Kalex SWI 11
  24. Stefano MANZI Kalex ITA 10
  25. Khairul Idham PAWI Kalex MAL 9
  26. Isaac VIÑALES Kalex SPA 7
  27. Tetsuta NAGASHIMA Kalex JPN 7
  28. Ricard CARDUS KTM SPA 7
  29. Joe ROBERTS Kalex USA 6
  30. Andrea LOCATELLI Kalex ITA 5
  31. Alex DE ANGELIS Suter RSM 4
  32. Danny KENT Suter GBR 3
  33. Edgar PONS Kalex SPA 2
  1. KALEX 320 pts
  2. KTM 164
  3. SUTER 104
  4. SPEED UP 86
  5. TECH3 65

Prochaine épreuve, du 22 au 24 septembre pour le GP d’Aragon en Espagne (14/18).

Sur info MotoGP.com

 

Tous les articles MotoGP 2017

Haut de la page
yamaha-community.fr : contribuez, partagez, réagissez !

À lire sur Yamaha Community...

 

youtube.com/YamahaMotorFrVidéos