Nous utilisons des cookies afin de mieux comprendre les attentes de nos visiteurs et ainsi améliorer notre site, nos produits, nos services et nos actions marketing.

Si vous ne modifiez pas les réglages relatifs aux cookies, nous considérerons que vous acceptez tous les cookies du site Yamaha. Vous pouvez modifier vos réglages relatifs aux cookies à tout moment. Pour en savoir plus sur les cookies que nous utilisons, consultez la page « Comment Yamaha utilise les cookies ? » du site Yamaha.

 

Dakar 2018-Pérou-Bolivie-Argentine : Yamaha prépare son Dakar !

 
 

A cinq semaines du rendez-vous fixé à Lima, Etienne Lavigne a dévoilé mardi dernier à Paris les détails du contenu sportif de la 40e édition du Dakar, qui promet une « grosse » ration de dunes dès les premières étapes péruviennes, à partir du 6 janvier.

Dakar 2018-Pérou-Bolivie-Argentine : Yamaha prépare son Dakar ! Dakar 2018-Pérou-Bolivie-Argentine : Yamaha prépare son Dakar ! Dakar 2018-Pérou-Bolivie-Argentine : Yamaha prépare son Dakar ! Dakar 2018-Pérou-Bolivie-Argentine : Yamaha prépare son Dakar ! Dakar 2018-Pérou-Bolivie-Argentine : Yamaha prépare son Dakar ! Dakar 2018-Pérou-Bolivie-Argentine : Yamaha prépare son Dakar ! Dakar 2018-Pérou-Bolivie-Argentine : Yamaha prépare son Dakar ! Dakar 2018-Pérou-Bolivie-Argentine : Yamaha prépare son Dakar ! Dakar 2018-Pérou-Bolivie-Argentine : Yamaha prépare son Dakar ! Dakar 2018-Pérou-Bolivie-Argentine : Yamaha prépare son Dakar ! Dakar 2018-Pérou-Bolivie-Argentine : Yamaha prépare son Dakar ! Dakar 2018-Pérou-Bolivie-Argentine : Yamaha prépare son Dakar ! Dakar 2018-Pérou-Bolivie-Argentine : Yamaha prépare son Dakar ! Dakar 2018-Pérou-Bolivie-Argentine : Yamaha prépare son Dakar ! Dakar 2018-Pérou-Bolivie-Argentine : Yamaha prépare son Dakar ! Dakar 2018-Pérou-Bolivie-Argentine : Yamaha prépare son Dakar ! Dakar 2018-Pérou-Bolivie-Argentine : Yamaha prépare son Dakar ! Dakar 2018-Pérou-Bolivie-Argentine : Yamaha prépare son Dakar ! Dakar 2018-Pérou-Bolivie-Argentine : Yamaha prépare son Dakar !

Au total, le parcours du Dakar 2018 s’étendra jusqu’à Cordoba sur un itinéraire de près de 9 000 km, dont 4 500 km sur lesquels les pilotes seront chronométrés. Pour cette traversée du Pérou, de la Bolivie et de l’Argentine, 332 véhicules ont répondu présent. Parmi eux, les motos, quads, autos, SxS et camions préparés en Europe ont passé les premières vérifications au Havre avant d’embarquer pour une transatlantique et un passage par le Canal de Panama. Le début de l’aventure…

La liste des engagés publiée à l’occasion de la présentation prévoit 332 véhicules, dont 190 motos (14 Yamaha) et quads/SSV (34 Yamaha) ayant tous l’objectif de rallier Cordoba, la capitale argentine des sports mécaniques. Parmi eux, une poignée dans chaque catégorie s’autorise à viser le titre.

Le Yamalube Yamaha Rally Team d’Adrien Van Beveren (WR450F Rally), Xavier de Soultrait (WR450F Rally), Franco Caimi (WR450F Rally) et Rodney Faggotter (WR450F Rally) sont prêts pour le défi le plus exigeant du calendrier annuel des rallyes : le Dakar 2018 organisé cette année au Pérou, en Bolivie et en Argentine. Dans ce qui devrait être le Dakar le plus dur ces dernières années, le quatuor Yamaha Racing portera fièrement une livrée spéciale Ténéré 700 World Raid sur les WR450F Rally.

Sous la houlette d’Alexandre Kowalski, Directeur du team, du manager de l’équipe José Leloir et du Directeur sportif très expérimenté Jordi Arcarons, les pilotes Yamaha se rendront en Amérique du Sud pour améliorer les performances positives de l’an dernier. Leur objectif ultime est le podium.

Après une performance exceptionnelle en 2017, qui l’a vu terminer son aventure du Dakar en quatrième position à moins d’une minute derrière un podium potentiel, Adrien Van Beveren (WR450F Rally) espère finir encore mieux en 2018. Le Français est maintenant au sommet de son art et prêt à livrer bataille en Amérique du Sud.

Après sa victoire au Merzouga Rally et ses trois fantastiques performances au Desafio Ruta 40, Xavier de Soultrait (WR450F Rally) a démontré qu’il avait les moyens de se battre à armes égales avec l’élite du rallye. Avec plus de 20 000 km en courses au cours de la saison 2017, le Français sera un atout pour le Yamalube Yamaha Rally Team au prochain Dakar.

Démontrant une vitesse impressionnante lors de sa première course au guidon de la WR450F Rally, le rookie argentin Franco Caimi (WR450F Rally) a conclu le Rallye Merzouga 2017 avec une impressionnante troisième place au classement général, en remportant des étapes et en poursuivant à s’améliorer pendant la saison, le jeune pilote tentera de remporter des victoires d’étape au Dakar 2018 tout en gagnant en expérience en rallye.

Le Yamalube Yamaha Rally Team est complétée par Rodney Faggoter. Pour son deuxième Dakar au guidon de la WR450F Rally, l’Australien cherchera à tirer le meilleur parti de son expérience et de ses aptitudes mécaniques pour aider l’équipe et se rapprocher du top cinq.

Honorant l’une des Yamaha les plus réussies des dernières décennies, les quatre WR450F Rally porteront fièrement le nom et les graphismes de la Ténéré 700 World Raid tout au long du Dakar 2018.

Yamaha Italie soutiendra Alessandro Botturi sur une Yamaha WR450F Rally et la très expérimentée Camelia Liparoti en duo avec l’Italien Manuel Lucchese renforcera la présence de la marque au Dakar 2018. Alors que Botturi entame son septième Rallye Dakar en janvier prochain, Liparoti fera ses débuts dans la catégorie SSV sur un Yamaha YXZ1000R.

Adrien Van Beveren - WR450F Rally-Yamalube Yamaha Rally Team

« Je suis super content de la façon dont les choses se passent en ce moment. Mon entraînement et ma préparation ont été excellents et pour être honnête, je ne me suis jamais senti aussi fort. J’ai fait beaucoup de moto ces deux derniers mois, avec un je ne m’arrêterai pas et mon entraînement se poursuivra jusqu’au moment où je monterai dans l’avion pour le Pérou. Je suis heureux de n’avoir eu aucun problème et je suis resté en pleine forme. En tant qu’athlète, je veux toujours prendre les choses pas à pas et c’est exactement ce que j’ai fait en 2017. Je suis revenue de ma blessure encore plus fort mentalement et maintenant je crois que je suis prêt pour affronter mon 3e Dakar. Si tout va bien, je sais que j’ai ce qu’il faut pour ramener la victoire à Yamaha. Ca sera deux semaines longues et difficiles, sans étapes faciles pour récupérer. La clé sera de rester cohérent et continuer à pousser autant que je peux ».

Xavier de Soultrait - WR450F Rally-Yamalube Yamaha Rally Team

« Nous allons au Pérou dans un mois et je suis prêt à relever le défi. J’ai fait une bonne saison et je me suis aussi entraîné en Espagne et au Maroc. J’ai fait plus de 22 000 km en course et à l’entraînement en navigation en 2017 et cela m’a beaucoup aidé. Je sens que tout est au bon endroit en ce moment et honnêtement, c’est la première fois de ma carrière. La nouvelle moto est géniale et au sein de l’équipe, nous avons les bonnes personnes pour faire le travail. Je veux me donner à 100% et je vise un bon départ pour faire une bonne course et un bon résultat. Donc toutes les pièces du puzzle sont là pour que je me battre pour le haut du classement en janvier prochain ».

Franco Caimi - WR450F Rally-Yamalube Yamaha Rally Team

« J’ai vraiment hâte de rejoindre le Pérou. J’étais ravi d’être au guidon de la nouvelle Yamaha en Argentine, il y a un peu plus d’un mois, donc j’ai tout de suite commencé à m’entraîner sur ce rallye. J’ai réussi à m’adapter encore plus à la moto et maintenant je suis confiant et heureux de me rendre au Pérou en janvier 2018. Pour moi, l’ingrédient spécial du Dakar 2018 sera les étapes sablonneuses au Pérou. En Argentine, ce sera aussi un grand défi car la navigation sera à nouveau la clé du succès et je serais content d’un top-5, mais évidemment le podium final est l’objectif ultime pour moi ».

Rodney Faggotter - WR450F Rally-Yamalube Yamaha Rally Team

« Je suis très excité de débiter le Dakar 2018. Après ma blessure au poignet à la Baja Inka, je me suis donné un peu de temps pour me rétablir correctement et les deux derniers mois, tout s’est arrangé en concentrant tous mes efforts. Je pense que ce sera un avantage pour moi dans les étapes de dunes au Pérou et je m’attends à ce que la première semaine soit vraiment dure physiquement, et en termes de navigation, ce sera primordiale tout au long de la course. Je vise le top 10 du classement général et je sais que je pourrais même me battre pour le top 5. Je veux être là pour mes coéquipiers quand ils auront besoin de moi et m’assurer de faire ma propre course ».

Alexandre Kowalski - Directeur Yamalube Yamaha Rally Team

« Pour 2018, je suis fier de dire que nous avons la meilleure équipe Yamaha de ces dernières années, après notre quatrième place en 2017, nous avons apporté des changements vitaux et cela a fonctionné à notre avantage. Nous avons également fait de grandes améliorations sur nos machines de course : la nouvelle moto est plus légère, plus rapide en ligne droite et plus constante dans des conditions changeantes. C’est année spéciale pour nous, car nous ramenons l’esprit de la Ténéré. La course a toujours été le point de départ pour développer nos machines, et c’est exactement notre objectif avec le Dakar en profitant de notre expérience après des kilomètres de course sans fin, nous voulons retrouver le véritable esprit d’aventure dans la prochaine génération de motos de production Yamaha ».

 

Tous les articles Rallye Raid 2018

Haut de la page
yamaha-community.fr : contribuez, partagez, réagissez ! Rejoignez-nous sur Facebook L'utilisation du biocarburant SP95-E10

À lire sur Yamaha Community...

 

youtube.com/YamahaMotorFrVidéos