Nous utilisons des cookies afin de mieux comprendre les attentes de nos visiteurs et ainsi améliorer notre site, nos produits, nos services et nos actions marketing.

Si vous ne modifiez pas les réglages relatifs aux cookies, nous considérerons que vous acceptez tous les cookies du site Yamaha. Vous pouvez modifier vos réglages relatifs aux cookies à tout moment. Pour en savoir plus sur les cookies que nous utilisons, consultez la page « Comment Yamaha utilise les cookies ? » du site Yamaha.

 

41e Dakar-Pérou/J-3 : Franco Caimi (WR450F Rally) admis au départ

 
 

Franco Caimi (Yamaha WR450F Rally-Yamalube Yamaha Rally Team) sera bien au départ du Dakar 2019. ASO a confirmé l’admission du pilote argentin au départ de Lima lundi prochain.

41e Dakar-Pérou/J-3 : Franco Caimi (WR450F Rally) admis au départ 41e Dakar-Pérou/J-3 : Franco Caimi (WR450F Rally) admis au départ 41e Dakar-Pérou/J-3 : Franco Caimi (WR450F Rally) admis au départ 41e Dakar-Pérou/J-3 : Franco Caimi (WR450F Rally) admis au départ 41e Dakar-Pérou/J-3 : Franco Caimi (WR450F Rally) admis au départ 41e Dakar-Pérou/J-3 : Franco Caimi (WR450F Rally) admis au départ 41e Dakar-Pérou/J-3 : Franco Caimi (WR450F Rally) admis au départ

L’effectif du Yamalube Yamaha Rally Team est donc au grand complet à trois jours du départ de la 41e édition du Dakar. Incertain à la suite de sa lourde chute au Maroc, Franco Caimi (Yamaha WR450F Rally-Yamalube Yamaha Rally Team) a rejoint ses coéquipiers : Adrien Van Beveren (Yamaha WR450F Rally-Yamalube Yamaha Rally Team), Xavier de Soultrait (Yamaha WR450F Rally-Yamalube Yamaha Rally Team) et Rodney Faggotter (Yamaha WR450F Rally-Yamalube Yamaha Rally Team).

Franco Caimi

« On a réussi ! Je vais être au départ du prochain Dakar et c’est quelque chose dont je rêve depuis ma chute il y a trois mois. Je me bats chaque jour depuis mon opération et je ne pourrais pas être plus reconnaissant pour ceux qui me soutiennent et qui m’ont donné la force de réussir ce nouveau challenge. Je pense notamment à mon team, mais aussi à ma compagne, à ma famille, mes amis, au docteur Sergio Barbera. Je n’aurais pas réussi sans eux. Mon Dakar a commencé il y a longtemps mais j’ai hâte d’être lundi au départ à Lima ».

Adrien Van Beveren

« Je ne pouvais pas être plus heureux de la façon dont les choses se sont passées ces derniers mois. J’ai eu de bonnes semaines d’entraînement sur et en dehors de la moto et j’ai le sentiment d’avoir fait un grand pas en avant dans le Dakar. Physiquement, je me sens bien car les organisateurs de la course ont annoncé qu’il y aurait plus de 90% d’étapes en dune. J’adore courir dans le sable, je suis donc très à l’aise pour participer à ce rallye. La course étant plus courte et plus intense que par le passé, je pense que le niveau de compétition sera assez élevé. Ces conditions conviennent vraiment à mon style de course et je suis vraiment impatient de prendre le départ de la course à Lima ».

Xavier de Soultrait

« Je suis prêt à 100%. Ces derniers mois, j’ai beaucoup travaillé dans le sable, en France et ailleurs. Physiquement, je me sens fort et j’ai aussi beaucoup travaillé sur la navigation. L’année dernière, j’ai fait une très bonne première semaine dans les dunes du Pérou, donc je me sens à l’aise avec le terrain et les conditions de la région. Cette année, le Dakar sera plus court et j’aime ce nouveau format. Nous avons légèrement modifié la motricité et la suspension et notre WR450F Rally est maintenant parfaite pour les conditions prévues au Pérou. J’ai beaucoup étudié les étapes et si tout se passe bien, je pense que j’ai de bonnes chances d’être parmi les premiers et de me battre pour un bon résultat cette année ».

Rodney Faggotter

« J’attends avec impatience ce Dakar 2019. J’ai couru quelques Bajas et je me suis entraîné durement chez moi en Australie ces derniers mois. Je me sens fort physiquement et mentalement. Début décembre, nous avons passé une semaine complète d’essais et d’entraînements avec l’équipe au Maroc et cela a été un bon stimulant. L’esprit de solidarité entre équipiers est fort au sein du team et je veux être là pour eux s’ils ont besoin de moi. Ce Dakar pourrait sembler plus court, mais nous savons tous que ce sera toujours une course longue et exigeante. Si tout se passe bien, je suis convaincu que je peux améliorer mon résultat général de l’année dernière et me battre pour une place dans le top10 ».

Dimanche, les concurrents sont attendus sur le podium de Lima pour la traditionnelle photo de départ avant la première étape de 331 km, dont 84 de spéciale, lundi jusqu’à Pisco.

Programme - Dakar 2019

- Etape1 : 7 janvier – Lima-Pisco | SS : 84km | Total : 331km
- Etape2 : 8 janvier – Pisco-San Juan de Marcona | SS : 342km | Total : 554km
- Etape3 : 9 janvier - San Juan de Marcona-Arequipa | SS : 331km | Total : 779km
- Etape4 : 10 janvier - Arequipa-Moquegua | SS : 352km | Total : 511km
- Etape5 : 11 janvier - Moquegua-Arequipa | SS : 345km | Total : 776km
- Repos : 12 janvier - Arequipa
- Etape6 : 13 janvier - Arequipa-San Juan de Marcona | SS : 317km | Total : 839km
- Etape7 : 14 janvier - San Juan de Marcona-San Juan de Marcona | SS : 323km | Total : 387km
- Etape8 : 15 janvier - San Juan de Marcona-Pisco | SS : 361km | Total : 576km
- Etape9 : 16 janvier - Pisco-Pisco | SS : 313km | Total : 410km
- Etape10 : 17 janvier - Pisco-Lima | SS : 112km | Total : 358km

www.dakar.com

 

Tous les articles Dakar 2019

Haut de la page
yamaha-community.fr : contribuez, partagez, réagissez ! Rejoignez-nous sur Facebook L'utilisation du biocarburant SP95-E10

À lire sur Yamaha Community...

 

youtube.com/YamahaMotorFrVidéos