Nous utilisons des cookies afin de mieux comprendre les attentes de nos visiteurs et ainsi améliorer notre site, nos produits, nos services et nos actions marketing.

Si vous ne modifiez pas les réglages relatifs aux cookies, nous considérerons que vous acceptez tous les cookies du site Yamaha. Vous pouvez modifier vos réglages relatifs aux cookies à tout moment. Pour en savoir plus sur les cookies que nous utilisons, consultez la page « Comment Yamaha utilise les cookies ? » du site Yamaha.

 

Etape 8 – San Juan de Marcona-Pisco : Etape difficile pour les pilotes Yamalube Yamaha Rally

 
 

En affrontant une huitième étape très exigeante, les deux pilotes du team Yamalube Yamaha Rally ont atteint le bivouac de Pisco et se tournent maintenant vers les deux derniers jours de course. Avec Adrien Van Beveren actuellement cinquième au classement général provisoire, Xavier de Soultrait a gagné deux places et occupe désormais la huitième position.

Etape 8 – San Juan de Marcona-Pisco : Etape difficile pour les pilotes Yamalube Yamaha Rally Etape 8 – San Juan de Marcona-Pisco : Etape difficile pour les pilotes Yamalube Yamaha Rally Etape 8 – San Juan de Marcona-Pisco : Etape difficile pour les pilotes Yamalube Yamaha Rally Etape 8 – San Juan de Marcona-Pisco : Etape difficile pour les pilotes Yamalube Yamaha Rally Etape 8 – San Juan de Marcona-Pisco : Etape difficile pour les pilotes Yamalube Yamaha Rally Etape 8 – San Juan de Marcona-Pisco : Etape difficile pour les pilotes Yamalube Yamaha Rally Etape 8 – San Juan de Marcona-Pisco : Etape difficile pour les pilotes Yamalube Yamaha Rally Etape 8 – San Juan de Marcona-Pisco : Etape difficile pour les pilotes Yamalube Yamaha Rally Etape 8 – San Juan de Marcona-Pisco : Etape difficile pour les pilotes Yamalube Yamaha Rally Etape 8 – San Juan de Marcona-Pisco : Etape difficile pour les pilotes Yamalube Yamaha Rally Etape 8 – San Juan de Marcona-Pisco : Etape difficile pour les pilotes Yamalube Yamaha Rally Etape 8 – San Juan de Marcona-Pisco : Etape difficile pour les pilotes Yamalube Yamaha Rally Etape 8 – San Juan de Marcona-Pisco : Etape difficile pour les pilotes Yamalube Yamaha Rally Etape 8 – San Juan de Marcona-Pisco : Etape difficile pour les pilotes Yamalube Yamaha Rally Etape 8 – San Juan de Marcona-Pisco : Etape difficile pour les pilotes Yamalube Yamaha Rally Etape 8 – San Juan de Marcona-Pisco : Etape difficile pour les pilotes Yamalube Yamaha Rally

Mardi 15 janvier 2019 – Etape 8 – San Juan de Marcona-Pisco

Liaison : 215 km – Spéciale : 360 km - Total : 575 km

Adrien Van Beveren a lancé son attaque dès le début de la spéciale de mardi parmi la première vague de concurrents. Son objectif était de progresser encore plus haut au classement général provisoire. Poussant fort du début à la fin, il s’est débattu avec une navigation exigeante et a finalement perdu un peu de temps au profit de ses principaux rivaux.

Après avoir enregistré le sixième meilleur temps de la spéciale, Adrien Van Beveren occupe actuellement la cinquième position du classement général provisoire. Déterminé à poursuivre sur sa lancée, Adrien a maintenant moins de 10 minutes de retard sur le leader du classement général à deux étapes de l’arrivée à Lima.

Bénéficiant de bonnes sensations au guidon sa WR450F Rally depuis le départ, Xavier de Soultrait est entré dans la huitième étape à la recherche d’un autre bon résultat. Aux prises avec un terrain technique et une navigation exigeante, Xavier a décroché une 10e place aujourd’hui.

Remontant à la huitième position au classement général provisoire, le Français reste optimiste sur le fait d’améliorer son classement avant le terme du Dakar 2019.

Avec une boucle autour du bivouac de Pisco, l’avant-dernière étape de mercredi verra à nouveau les concurrents partir dans de grosses dunes. L’étape comprend une spéciale chronométrée de 313 km. La distance totale à parcourir demain est de 409 km.

Adrien Van Beveren

« Aujourd’hui, j’ai décidé d’attaquer plus que toutes les étapes précédentes et cela n’a pas fonctionné à mon avantage. La course est très intense et je savais que si je n’attaquais pas, mes chances de gagner seraient peut-être moins importantes. La navigation était difficile également et j’ai perdu du temps à essayer de trouver des points de passage. En fin de journée, j’ai perdu un peu plus de 10 minutes face aux leaders. Ce n’est pas exactement le résultat que je cherchais, mais nous n’avons pas encore terminé. La journée n’aurait peut-être pas été aussi bonne, mais nous avons encore deux étapes à franchir. Je continuerai à faire de mon mieux jusqu’à ce que nous franchissions la ligne d’arrivée à Lima ».

Xavier de Soultrait

« Ce fut une autre journée longue et difficile dans le fesh-fesh et le sable. Ma moto fonctionne très bien depuis le début de ce rallye et cela me donne une confiance supplémentaire pour pousser encore plus. Mes résultats de ces deux dernières étapes ont rendu la tâche plus difficile. Pour que je me batte pour le podium à Lima, je continuerai mon combat jusqu’au bout. Nous avons encore deux longues étapes à franchir et mon objectif est d’être le mieux placé possible au classement général. Je reste calme et je suis prêt pour l’avant-dernière étape de demain. Ce Dakar a été une belle expérience pour tous et nous continuerons à travailler dur jusqu’à Lima ».

Quad : Nicolas Cavigliasso (YMF700R) « L’intouchable »

Nicolas Cavigliasso (Yamaha YMF700R-Drag’on Rally Team-Yamaha Racing) reste « L’Intouchable » du Dakar 2019. L’Argentin de 27 ans, 2e en 2018 au guidon d’un YFZ450R, a décroché aujourd’hui un 7e succès en spéciale. Comme à la parade, les cinq premiers à l’arrivée à Pisco sont des YMF700R. Le 2e homme du jour est Gustavo Gallego (Yamaha YMF700R-Gustavo Gallego Competicion-Yamaha Racing) à 9.10 minutes avec dans un mouchoir de poche, l’autre Argentin Jeremias Gonzalez Ferioli (Yamaha YMF700R- Ferioli Racing Team-Yamaha Racing) à 9.16 minutes, et le Français Alexandre Giroud (Yamaha YMF700R-Team Giroud-Yamaha Racing) à 9.53.

Au provisoire, Nicolas Cavigliasso (Yamaha YMF700R-Drag’on Rally Team-Yamaha Racing) accentue son avance qui passe à 1h24 sur son compatriote Jeremias Gonzalez Ferioli (Yamaha YMF700R-Ferioli Racing Team-Yamaha Racing). Gustavo Gallego (Yamaha YMF700R-Gustavo Gallego Competicion-Yamaha Racing) conforte sa 3e position à 1h47 devant Alexandre Giroud (Yamaha YMF700R-Team Giroud-Yamaha Racing) 4e à 3h31.

Mercredi 16 janvier 2019 – Etape 9 – Pisco-Pisco

Liaison : 96 km – Spéciale : 313 km - Total : 409 km

Tous les classements https://bit.ly/2sfuV00

www.dakar.com

 

Tous les articles Dakar 2019

Haut de la page
yamaha-community.fr : contribuez, partagez, réagissez ! Rejoignez-nous sur Facebook L'utilisation du biocarburant SP95-E10

À lire sur Yamaha Community...

 

youtube.com/YamahaMotorFrVidéos